Trottinettes électriques, gyropodes… les trottoirs sur le point d'être … – LaDepeche.fr

Itrott
Réparation trottinette électrique

l’essentiel Ce lundi, le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) doit se concerter avec le gouvernement au sujet du partage des espaces de circulation. L'objectif : sanctuariser le trottoir comme un lieu définitivement réservé aux piétons. 
C'est une concertation on ne peut plus attendue qui est prévue ce lundi 28 novembre. Comme l'indiquent nos confrères du Parisien, le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) doit rencontrer le gouvernement sur une question pour le moins épineuse : le partage du trottoir entre les piétons et les différents moyens de locomotion qui existent aujourd'hui. Forcément, au centre des débats, c'est bien la circulation des trottinettes électriques qui fait débat. Car l'objectif du CNSR est affiché : il s'agira de "resanctuariser" le trottoir et permettre aux piétons de se réapproprier cet espace de vie.
Pour cela, le CNSR va soumettre pas moins de neuf recommandations au gouvernement. L'une d'entre elles consisterait ainsi à "Définir légalement le trottoir comme étant une partie de la voie publique réservée à la circulation et à l’usage du piéton". Sur son site internet, le service public rappelle ainsi : "Un utilisateur de rollers, skateboard ou trottinette (sans moteur) est considéré comme un piéton et doit rouler sur le trottoir. Les engins de déplacements électriques (trottinette électrique, hoverboard, gyropode, monoroue) doivent circuler sur la piste cyclable lorsqu'elle existe". Toute personne qui circulerait sur un trottoir en trottinette électrique s'exposerait à une amende de 135 euros. Et dans la situation où les pistes cyclables n'existent pas ? Difficile de statuer… Pour l'heure, la loi française – et notamment le Code de la route – encadrent ainsi très difficilement ces espaces de circulation. 
La situation devient d'autant plus délicate que les moyens de locomotion équipés d'un moteur ou d'un système électrique eux, se multiplient. À Paris, on compte ainsi près de 15 000 trottinettes électriques en circulation libre. En parallèle, le nombre d'accidents de la circulation liés à des trottinettes électriques a grimpé de 120% entre 2019 et 2021. Depuis le mois de janvier 2022, 57 piétons ont perdu la vie dans des accidents où étaient impliquées des trottinettes électriques. En 2021, 22 décès avaient été enregistrés. Aujourd'hui, 60% de ces accidents ont lieu… sur des trottoirs.
"Se contenter de rappeler dans la loi que le trottoir est strictement réservé aux piétons ne réglera pas le problème. C’est comme de dire qu’il est interdit de rouler en ayant consommé de l’alcool" estime pour sa part Jean-Paul Lechevalier, porte-parole de l’association 60 millions de piétons, auprès de nos confrères du Huffington Post
Dans la législation française, un "piéton" concerne avant tout les personnes se déplacent à pied, en marchant ou en courant. Certaines personnes se déplaçant autrement qu'avec leur pied peuvent être assimilées à des piétons : "Sont ainsi assimilées à des piétons les personnes qui conduisent une voiture d'enfant, de malade ou  d'infirme, ou tout autre véhicule de petite dimension sans moteur, les personnes qui conduisent à la main un cycle ou un cyclomoteur,  les infirmes qui se déplacent dans une chaise roulante mue par eux-mêmes ou circulant à l'allure du pas", indique le Code de la route. Les cyclistes eux ne sont pas reconnus comme des piétons et sont tenus de circuler sur des pistes cyclables.
 
J’ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
Vous souhaitez suivre ce fil de discussion ?
Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?
Pratiquement tous mes déplacements urbains se font à vélo, et il ne me viendrait pas à l'idée de rouler sur un trottoir. Je roule sur les pistes ou bandes cyclables dans la mesure où elles existent et ne servent pas de parking automobile, et sinon sur la chaussée. Le fait de devoir contourner un véhicule stationné sur sa piste en allant sur la chaussée n'est pas sans risque.
Lorsque je ne suis pas cycliste, je suis piéton, et je marche sur les trottoirs lorsqu'ils ne sont pas occupés par des voitures en stationnement. Lorsque le trottoir est impraticable, je suis bien obligé de descendre sur la chaussée où je côtoierai des véhicules motorisés filant à toute vitesse.
Les piétons et les cyclistes ont donc un ennemi commun, bien plus dangereux que les trottinettes : le stationnement ou l'arrêt de véhicule s motorisés sur piste cyclable ou trottoir. C'est conte cela qu'il faut agir si on veut rendre les trottoirs aux piétons.
Il faudrait intégrer les pistes cyclable bien matérialisées dans les créations de nouvelles routes et modifier celles qui existent quand, il faut refaire le bitume.

Matérialiser veut dire, faire en sorte que le conducteur d'une véhicule ne se gare pas sur la piste cyclable, en mettant autre chose qu'une ligne de peinture sur le goudron.

La France à le monopole du je m'en je-m'en-foutisme.

Bonjour, une règlementation est indispensable pour interdire trottinettes, vélos sur les trottoirs et dans les rues piétonnes pour protéger les piétons, les enfants. Un petit rappel de sécurité routière dans les journaux, à la télé, à la radio, de temps en temps serait bienvenu ? Le principal n'est-il pas de parvenir à destination sain et sauf ? Merci, Marie

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>