A Saint-Malo, le petit commerce entre débrouille et fatalisme face à l'inflation – Le Monde

Itrott
Réparation trottinette électrique

Elon Musk cède pour près de 4 milliards de dollars de titres Tesla
Ventes dans l’électronique grand public : à l’euphorie succède l’incertitude
Cryptomonnaies : « Duel de stars dans le Far West du numérique »
« Il faut combiner la répartition équitable des efforts de sobriété et la refondation de l’ingénierie industrielle »
Comment le Groupe Wagner, l’armée de mercenaires de Poutine, exploite l’or du Soudan avec la complicité du pouvoir
COP27 : A la tribune, Emmanuel Macron plaide pour faire des enjeux climatiques la priorité des dirigeants mondiaux
Midterms 2022 : Donald Trump félicite plusieurs de ses lieutenants après leurs victoires
« Amazonia, l’archipel englouti » : un documentaire du « Monde »
Les deux leçons des midterms aux Etats-Unis
Dividende salarié : le coup de pouce de l’inflation
« Cordialement », « bien à vous », ce que cachent les formules de politesse de nos messages
« Il faut combiner la répartition équitable des efforts de sobriété et la refondation de l’ingénierie industrielle »
Reprise : « Ordet », un acte de foi dans l’humanité, signé Carl Theodor Dreyer
La mort de l’illustrateur Philippe Corentin
« Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait », sur Arte : une équation sentimentale à multiples inconnues
Le prix Interallié remis à Philibert Humm pour « Roman fleuve »
« William Morris exprimait, déjà de son temps, la nécessité de dépasser les frontières »
Design : William Morris, artiste hors catégorie
Mélanie Huynh, le bien-être dans la peau
La France buissonnière : le tricoteur de Goldorak
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
Temps de Lecture 9 min.
Réservé à nos abonnés
ReportageDans la rue Ville-Pépin, à l’image d’autres artères commerçantes de France, crêpière, gérants de supérette, cordonnier ou marchande de jouets vivent au rythme de la flambée des prix. Chacun cherche la bonne stratégie pour conserver ses marges et sa clientèle.
Tout est là, écrit quelque part dans des cahiers à spirale. Katia Egler y consigne l’histoire de sa crêperie, Les Galettes de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) : commandes passées aux fournisseurs, prix d’achat des matières premières, quantités produites jour par jour… Assise à une table de la salle vide de son restaurant, ce mardi matin d’automne, la restauratrice de 52 ans inspecte ses carnets de bord. Elle souhaite être précise avant de s’exprimer sur l’inflation. Tiens, voilà la page des prix de vente « d’avant ». Son doigt cherche le produit-phare : la galette vendue à emporter dont la recette n’a pas changé depuis l’ouverture de l’échoppe alors tenue par les parents Egler. Toujours la même quantité de farine de blé noir, d’eau et de gros sel. Rien de plus. Ni œuf ni froment. En Haute-Bretagne, la galette se cuisine suffisamment épaisse pour devenir une éponge à beurre salé une fois remisée sur la tuile chaude. Avant, donc, elle coûtait 46 centimes d’euro. C’était il y a une éternité. C’était il y a dix-huit mois.
Après trois hausses consécutives, la dentelle de sarrasin pointe à 60 centimes, 30 % plus cher. « Ça me ronge de revoir ainsi mes prix. Une fois le tarif augmenté, il n’y a plus de retour en arrière possible », souffle la patronne, qui dirige seize salariés et deux autres enseignes. Elle feuillette à nouveau ses cahiers : « Mon comptable me dit que j’ai trop tardé à répercuter l’inflation. J’ai terminé les deux derniers exercices en négatif. En deux ans, mes dépenses ont doublé. » L’inflation touche notamment le blé noir. Aux Galettes de Saint-Malo comme dans la majorité des crêperies de la péninsule, les galettes sont cuisinées à partir d’une farine dont le sarrasin provient de Chine, des pays de l’Est ou de Russie. Dans le contexte géopolitique du moment, la loi du marché provoque un effet domino sur les prix du blé noir. Sur tous les prix ou presque, devine Katia Egler.
Elle connaît bien la rue Ville-Pépin, cet axe commerçant qui s’étire sur un kilomètre et où est installé son restaurant. Les patrons de la centaine de boutiques de l’artère affrontent les mêmes problèmes. Chacun à des intensités différentes. La responsable insiste pour qu’on aille entendre ses voisins. C’est prévu.
On traverse alors la place de la Roulais et contourne la fontaine qui trône en haut de la rue Ville-Pépin. Hazrat Khan, 23 ans, transpire derrière le comptoir de son restaurant de kebabs. Les prix affichés sur les menus ont été recouverts de papiers adhésifs pour en indiquer de nouveaux, rehaussés de 50 centimes. « C’est de la folie. Tous nos coûts augmentent. L’inflation m’inquiète bien plus que le Covid », lance le cuisinier en encaissant un touriste écossais – 7,50 euros le kebab-frites, sauce blanche-harissa avec une canette de soda. Hazrat Khan jette une fournée de frites surgelées dans l’huile puis s’assoit pour « justifier » ses hausses. Le bidon d’huile de 25 litres ? Le prix a triplé en quelques semaines et se négocie désormais 94 euros. Il lui en faut pourtant au moins un par semaine. La viande ? Avant, il la « touchai[t] » à 3,40 euros le kilogramme (kg). Aujourd’hui, c’est 40 % plus cher.
Il vous reste 76.27% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.
Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante.
Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>