Trottinettes électriques : police et gendarmerie rappellent les règles avant de verbaliser – La Voix du Nord

Itrott
Réparation trottinette électrique

Ce jeudi après midi, à Hazebrouck, Merville, Estaires et Steenvoorde, les forces de l’ordre ont arrêté des usagers à trottinette électriques pour faire le point sur les obligations. Une opération prévention avant la répression.
Quand il voit au loin les policiers dans la rue piétonne d’Hazebrouck, Nathan, 13 ans, descend de sa trottinette électrique. Le commandant Vienne, qui dirige le commissariat, lui rappelle qu’il est interdit de rouler à cet endroit, puis enchaîne sur une série de questions : « Avez-vous une assurance ? Un éclairage ? Des freins  ? » Nathan répond que son père a fait les démarches pour l’assurance : « On a vu aux infos qu’il en fallait une, ça va coûter 8 euros par an. » Le jeune homme a aussi un casque, le commandant le félicite. En effet, le casque est fortement recommandé mais pas obligatoire, sauf hors agglomération. De même, ces engins à moteur sont réservés au plus de 12 ans. Les policiers rappellent que seules les pistes cyclables ou la route en ville sont autorisées. Hors agglomération, l’usage est interdit en l’absence de piste pour les vélos.

Rémy ne savait pas qu’il fallait une assurance spécifique pour conduire une trottinette.
Rémy ne savait pas qu’il fallait une assurance spécifique pour conduire une trottinette.

Rémy, 15 ans, sort du lycée Saint-Joseph et se rend à la gare. Lui ne sait pas qu’il faut une assurance : « Il y a eu un accident récemment à Hazebrouck, la personne à trottinette a abîmé la voiture et comme il n’était pas assuré, il va tout devoir payer de sa poche », explique un agent.
La gendarmerie a de son côté réalisé des contrôles à Steenvoorde, Estaires et Merville. Une opération de prévention nécessaire puisque trente-sept usagers à trottinette ont été contrôlés, la plupart à Merville. « Beaucoup de jeunes qui sortaient du lycée ou du collège », indique le capitaine Daumont. Le principal rappel effectué a porté sur l’équipement, notamment sur les feux de position avant et arrière qui sont obligatoires ainsi que les catadioptres arrière et latéraux. Un avertisseur sonore, un système de freinage sont aussi indispensables, de même que le port d’un vêtement réfléchissant quand la visibilité est réduite. La conduite en ayant bu ou pris de l’alcool est interdite, comme l’usage d’un téléphone ou d’écouteurs. Les amendes peuvent aller de 35 à 135 €, et même plus de 1000 € pour un défaut d’assurance ou une vitesse dépassant les 25 km/h.
© Rossel & Cie – 2022
Conditions générales d’utilisationConditions générales de ventePolitique de cookiesPolitique de Protection Vie privéeCharte des médiasDroits de reproduction

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>