Trottinettes électriques : la mairie de Limoges serre la vis – France 3 Régions

Itrott
Réparation trottinette électrique

En quelques années, le nombre d’utilisateurs de trottinettes électriques a explosé. Alors, pour éviter les accidents, en particulier sur les trottoirs, la ville de Limoges rappelle la réglementation en vigueur sous peine de recevoir une amende.
À l’occasion de la rentrée, la ville de Limoges siffle la fin de la récré pour les trottinettes électriques. Une réglementation existe, au niveau national comme local, depuis 2019, mais avec l’explosion de leur utilisation, les usagers vont devoir la respecter… sous peine d’être verbalisés !
Les rues et trottoirs de Limoges ne sont pas ceux de Paris, mais avant qu’ils ne deviennent aussi dangereux, du fait de la multiplication des trottinettes électriques, la police municipale a reçu comme consigne en cette rentrée d’être particulièrement pointilleuse, quant aux infractions constatées.
 
Effectivement, au cours de leurs patrouilles, les policiers municipaux seront particulièrement vigilants concernant ce type de comportement. Ils arrêteront les personnes en infraction, et ça donnera l’objet à des verbalisations : la circulation sur le trottoir, c’est 135 euros.




Pas question, ici, de faire des points de contrôle à certains endroits précis, ce qui selon Cyril Sarlin, n’aurait pas vraiment de sens. 


Certains, pourtant quasi-professionnels de la trottinette comme Jérémie Menard, trouvent même que la réglementation devrait aller plus loin, et notamment imposer, en agglomération, les protections, là où elles ne sont aujourd’hui que recommandées : « Clairement, surtout sur des petites machines comme ça, à petites roues, la machine, elle a peu d’inertie. Quand on tombe, on est presque tout seul face au macadam.« 
les mains et la tête, sont les premières choses qui touchent le sol, (il faut – NDLR) le gant et les casques comme sur la moto.


Mais à Limoges, c’est donc bien la circulation sur les trottoirs qui inquiète le plus. Ce que ne réfutent pas Laurent Vion, gérant d’un magasin de trottinettes à Limoges.
Il regrette toutefois l’état de certaines chaussées, et plus encore, l’organisation des pistes cyclables :  » les gens qui circulent sur le trottoir, s’ils étaient sanctionnés c‘est sûr qu’on en verrait moins. Après, les pistes, il n’y en a pas beaucoup limoges, c’est sûr, on a des décennies de retard sur certaines villes comme Tours, même Bourges, Grenoble qui sont beaucoup mieux équipées en pistes cyclables que nous. » 
Bref, à Limoges, la trottinette, ce n’est pas encore tout à fait le pied !

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>