Trottinettes électriques à Bruxelles : la police a dressé 450 PV cet été – RTBF

Itrott
Réparation trottinette électrique

Regions
Depuis le premier juillet, les règles pour utiliser une trottinette électrique ont été durcies, avec l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation fédérale.
Il n’est ainsi plus admis de rouler à plusieurs sur une trottinette, ni d’en utiliser une si l’on a moins de 16 ans (sauf dans les zones piétonnes). La loi a aussi rappelé qu’il est interdit de circuler sur les trottoirs et que la limitation est fixée à 25 km à l’heure (allure au pas dans les zones piétonnes).
Cette nouvelle législation intervient alors que d’après le dernier baromètre de Vias, l’institut pour la sécurité routière, il y a eu, rien que pour le premier semestre de l’année, 393 blessés lors d’accidents impliquant des trottinettes. D’ailleurs, et ce sont toujours les chiffres de Vias, un accident de la route avec blessés sur 5 implique aujourd’hui ce type d’engins.
Pourtant, il n’est pas rare de croiser encore de jeunes ados, voire des enfants, sur des trottinettes électriques, de voir débouler des engins avec 2 ou 3 personnes à leur bord, de se faire dépasser sur le trottoir par un utilisateur pressé.
Alors des contrôles sont-ils réellement effectués ? La police veille-t-elle à la bonne application de la loi ? A en croire les 6 zones de polices de Bruxelles, c’est même une priorité.
En termes de contrôles, toutes les zones, ou à peu près, ont organisé cet été des opérations de contrôles ciblées. Certaines, comme la zone ouest, vont les organiser dans les semaines à venir. Et progressivement, affirment-elles, le contrôle de la nouvelle réglementation en vigueur entre dans le travail quotidien des policiers.
Dans la plus grande zone de police de la région bruxelloise, la zone de Bruxelles-Capitale-Ixelles, « une centaine de procès-verbaux ont ainsi été établis » sur les deux mois d’été, explique la porte-parole de la zone Ilse Van de Keere. Il s’agit, la plupart du temps, de PV pour ‘mises en dangers d’autrui’, par exemple en raison d’une vitesse inadaptée. La porte-parole explique que pour les autres infractions, comme le jeune âge du conducteur ou le fait d’être à deux sur le véhicule, il y a eu jusqu’ici un échange pour informer des règles en vigueur.
La zone de police Nord, active à Schaerbeek, Saint-Josse et Evere a verbalisé 120 fois sur la même période pour non-respect du Code de la route. Quant à la zone d’Uccle, Watermael-Boitsfort et Auderghem, elle a recensé 135 infractions à ce jour, essentiellement pour « transport de personne sur une trottinette » et de feu rouge brûlé. La zone Montgomery (Woluwé-Saint-Pierre, Woluwé-Saint-Lambert et Etterbeek), qui est la première a avoir organisé une grande opération ciblée au mois de juillet, recensait pour juillet et août 61 PV (69 avec le début du mois de septembre) dressés aux utilisateurs de trottinettes. Ils portent essentiellement sur des infractions qui concernent l’âge minimum requis, le nombre de passagers et la vitesse excessive. Quinze engins ont même été saisis car non limités à 25 à l’heure.
La zone de Bruxelles-Midi, active sur Forest, Saint-Gilles et Anderlecht, a quant à elle verbalisé 37 fois depuis le premier juillet et (55 fois si l’on ajoute les PV dressés lors d’accidents impliquant une trottinette). 19 pour les seuls mois de juillet et août. Et enfin, la zone de Bruxelles Ouest affirme avoir dressé 74 PV depuis le 1er juillet, pour 101 infractions commises (surtout pour non-respect de l’interdiction de prendre un passager et pour non-respect de l’âge minimal).
Cela signifie qu’environ 450 procès-verbaux ont été établis sur l’ensemble de la région bruxelloise pour les mois de juillet et août (si l’on considère que les 135 procès-verbaux de la zone Marlow et les 74 de la zone ouest ont été équitablement répartis dans le temps). Cela revient en moyenne à 7 infractions verbalisées par jour pour l’ensemble de la région. Pour remettre en perspectives, il y a eu l’an dernier à Bruxelles 3 millions 450 mille voyages (chiffres officiels fournis par la Ministre de la mobilité pour les trottinettes partagées en 2021).
Benoît Godart, le porte-parole de Vias se veut relativement optimiste. Selon lui, les infractions commises vont commencer à baisser au fil du temps, des contrôles et des verbalisations.
Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement
Notre panel de la route de 10 septembre était confronté à des situations mettant en scène des trottinettes…
Le nombre de blessés sur les routes bruxelloises est en forte hausse par rapport à l’an dernier. C’est ce qui ressort…
Copyright © 2022 RTBF

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>