Test Cosmo Vision : pourquoi ces lunettes connectées nous ont déçu – Cleanrider

Itrott
Réparation trottinette électrique

CLEANRIDER : le site du deux-roues électrique
Vélo électrique
Catalogue
Catalogue
Marques
Guides d’achat
Dernières actualités
Les allemands préfèrent le vélo à la voiture électrique
Selon une étude de Deloitte, le véhicule électrique préféré des Allemands est… le vélo à assistance électrique !
Cette prime vous invite à laisser votre voiture au garage
Pour désengorger les autoroutes, la métropole européenne de Lille (MEL) a voté la mise en place d’un « éco-bonus » qui consiste à reverser une prime aux automobilistes qui ne roulent plus pendant les heures de pointe.
Scooter électrique
Catalogue

Catalogue
Marques
Guides d’achat
Dernières actualités
Polestar lance un cyclomoteur électrique en édition limitée
Branche sportive de Volvo, Polestar lance une édition limitée du scooter électrique Makka de CAKE.
Mash E-City : Des scooters électriques en équivalent 50 et 125 cc
Décliné en versions 50 et 125 cc, le Mash e-City est le premier scooter électrique de Mash.
Moto électrique
Catalogue
Catalogue
Marques
Guides d’achat
Dernières actualités
Cette moto électrique se transforme en motoneige en un coup de clé
La neige arrive et votre moto vous manque ? La Daymak Combat Ebike est la solution à tous vos problèmes hivernaux.
Eysing PF40 : prêt à craquer pour cette petite moto électrique dessinée par Pininfarina ?
Sous une apparence de petite moto ancienne rajeunie, on imagine un vélo à assistance électrique. Sans possibilité de pédaler, il s’agit d’un cyclomoteur dont le prix détonne au regard des performances.
Trottinette électrique
Catalogue
Catalogue
Marques
Guides d’achat
Dernières actualités
Si vous cherchez à acheter une trottinette électrique bon marché pour Noël, nous vous avons mâché le travail. Suivez le guide !
Introduit en 2020 pour encourager les déplacements domicile-travail avec des moyens de transports écologiques, le Forfait Mobilités Durables (FMD) évolue pour le secteur de la fonction publique. Explications…
Micro-mobilité
Gyropode / Hoverboard
Les différents produits (Gyropode, Segway, hoverboard), dernières actualités …
Tout sur les gyropodes et hoverboard
Monoroue
Les produits (monoroue / gyroroue) disponibles, les dernières actualités …
Tout sur les monoroues électriques
Nos outils
Rechercher dans le site Cleanrider
Voulez-vous recevoir gratuitement notre magazine par email chaque semaine ?
Nous avons testé cette paire de lunettes connectée Cosmo Connected qui intègre un dispositif d’affichage tête haute pour vous guider dans vos déplacements à vélo, en trottinette ou à moto. Seule condition pour en profiter, connecter les Cosmo Vision à votre smartphone qui fera office de GPS déporté. La solution est-elle efficace ? C’est ce que nous avons souhaité vérifier.

Le spécialiste Cosmo Connected complète sa gamme d’accessoires qui s’adressent aux utilisateurs de vélos, motos et trottinettes avec une nouvelle paire de lunettes connectée baptisée Cosmo Vision. Celle-ci a tout simplement pour objectif de vous afficher différentes instructions liées à votre itinéraire, à commencer par les instructions de navigation. Pour cela, les Cosmo Vision se connectent en Bluetooth à votre smartphone, lequel fait fonctionner l’application dédiée à ce dispositif d’affichage tête haute. Notre test va nous permettre d’évaluer l’efficacité et le confort d’utilisation de ce dispositif commercialisé à un tarif plutôt salé !
En raison de ses composants électroniques embarqués, les Cosmo Vision sont quelque peu massives. Pas suffisamment (visiblement) pour faire grimacer ou interpeller les personnes que nous avons brièvement croisées lors de nos tests en pleine rue. Sans doute parce que, d’une certaine manière, les Vision sont presque « classiques » dans leur design extérieur. En tout cas, à première vue.

Comme nous le disions, pour projeter les différentes informations liées à votre itinéraire, la paire de lunettes intègre un dispositif de projection en son centre qui se matérialise par un bloc noir intégré dans la monture qui repose sur le nez. Rassurez-vous, les Cosmo Vision reste toute même très légères, avec un poids de 40 grammes. À aucun moment lors de nos déplacements leur poids n’a été réellement un problème, mais il nous faut avouer aussi nous les avons lors de nos déplacements en trottinette électrique et un peu à vélo.

La tentative d’un essai avec notre casque de moto s’est avérée infructueuse : la paire est alors trop grosse pour s’insérer dans notre casque intégral sans être trop gênante. En revanche, cela devrait mieux se passer avec un modèle dit « jet » ou en tout cas un casque plutôt ouvert au niveau de la visière. Mais attention, cela ne fait pas tout. En effet, il existe une autre contrainte de taille, que vous aurez sans doute identifié, à savoir qu’il ne sera pas possible de porter des lunettes de vue avec ce dispositif. Si vous avez des problèmes avec la vision de près, alors les Cosmo Vision ne sont pas du tout pour vous.
Ce dispositif d’affichage tête haute projette des instructions avec de petits caractères et il n’existe aucun moyen de corriger la netteté de la chose en fonction de votre vue. En même temps, dans un tel système aussi compact, nul doute qu’il était très difficile de faire autrement.
Pour en finir avec la partie design, côté extérieur, les verres affichent une légère teinte noire alors que les verres intérieurs ont un traitement qui permet de filtrer la lumière extérieure et améliore la visibilité des indications projetées par le dispositif intégré.
Les branches sont assez fines, tout comme la monture, mais on ne peut que regretter la qualité très quelconque de l’ensemble. L’objet est un peu trop unique en son genre et on ne saurait alors parler de la concurrence, mais à 400 euros, il nous semble que de meilleures finitions auraient été les bienvenues. En l’état, la paire de lunettes semble avoir été réalisées avec une imprimante 3D, ou injectées, avec des surfaces assez granuleuses : en d’autres termes, on dirait que l’on a là un produit encore à l’état de prototype.

« Cosmo Vision, la réalité augmentée au service de la sécurité » peut-on lire en grand sur le site du constructeur. Une promesse pour laquelle il convient selon nous d’apporter quelques précisions. En effet, les termes de “réalité augmentée” peuvent laisser penser que les instructions de navigation vont s’afficher dans votre champ de vision, calqués sur la route. Or, ce n’est pas cela du tout.
Le dispositif de projection se contente d’afficher quelques indications tout à fait basiques dans la partie intérieure de la lunette, en haut et à gauche du verre droit. Impossible pour nous de photographier ce que nous avons devant les yeux tant le tableau de bord textuel est petit et très étriqué contre la partie qui se repose sur votre nez. Voici cependant deux photos qui vous permettront de vous faire une idée de la taille de la projection et une partie des indications.

Et c’est d’ailleurs notre principal problème, car même si l’application mobile vous permet de décaler l’affichage de quelques millimètres, le résultat n’est pas parfait pour autant. Nous dirons que c’est là une concession à faire, au profit de la compacité relative de cette paire de lunettes, mais là encore, à ce niveau de prix, la pilule a du mal à passer.

Nous passerons sur la configuration des Cosmo Vision car l’association de celles-ci à notre smartphone ne nous a posé aucun problème. Toutefois, avant de prendre la route, l’application mobile vous propose de personnaliser quelque peu l’affichage en choisissant les instructions que vous souhaitez avoir en priorité.

Chacun des écrans que vous ferez défiler dans l’écran peut contenir deux informations. L’écran des données principales, par exemple, permet de choisir d’afficher la distance qui nous sépare de notre destination ainsi que la durée du trajet. Mais d’autres informations peuvent être sélectionnées, telles que la vitesse moyenne, la vitesse instantanée, l’altitude ou encore les informations concernant le dénivelé positif ou négatif cumulé.

Une fois les lunettes sur le nez, la destination renseignée dans l’application et le calcul réalisé par le mobile, il suffit de se laisser guider par les instructions qui nous sont transmises dans l’affichage tête haute. A noter que si vous possédez d’autres accessoires de la marque Cosmo Connected, comme les Cosmo Ride, Moto et Bike, vous serez informé de leur mise en marche dans l’écran des Cosmo Vision. Les captures représentent à l’identique ce qui est ensuite projeté dans la lunette.

Concernant les indications liées au guidage, celles-ci sont représentées sous la forme de flèche et d’une distance qui vous sépare de la prochaine manœuvre. C’est simple et plutôt efficace dans la plupart des situations, mais à l’approche d’un rond-point complexe ou encore de multiples voies qui se croisent, l’affaire pourrait se corser. D’autant qu’il est important de préciser que vous n’aurez pas ici de guidage vocale, à moins de parvenir à entendre ce que vous dit votre smartphone. Rappelons qu’il n’est pas autorisé de circuler à vélo ou trottinette sur voie publique avec des écouteurs dans les oreilles.

Nous n’avons pas eu l’occasion de tester ce dispositif par une journée particulièrement ensoleillée, pour savoir si les différentes inscriptions restent bien lisibles. Un point sur lequel il faudra être vigilant, mais nous pensons que le traitement des verres devrait permettre d’y voir correctement sauf en cas de très haute luminosité ambiante.
Les quelques captures ci-dessus nous ont permis de vous partager les représentations des différentes informations qui défileront devant vos yeux sur la route grâce à une fonction de reconnaissance de mouvement : il faut passer la main devant la lunette pour faire défiler les écrans. Il reste cependant un volet applicatif important lui aussi. Outre les options de connexion et de configuration, il nous faut nous intéresser aussi à la partie GPS, assez sommaire elle aussi.

Une fois l’adresse renseignée dans l’application, il suffit de choisir le type d’itinéraire qu’on souhaite calculer : piéton, trottinette, vélo ou moto. L’application ne propose pas beaucoup d’options et nous aurions aimé, par exemple, qu’elle propose plusieurs itinéraires avec différentes informations. La distance et la durée, évidemment, mais pourquoi pas aussi les niveaux de dénivelés – important pour l’autonomie d’une trottinette électrique, par exemple – la présence de piste cyclable, etc.
Ne comptez pas non plus trouver dans celle-ci la possibilité de créer des itinéraires avec plusieurs étapes. Une option pourtant très pratique pour préparer des sorties à vélos ou à trottinette en se créant un véritable itinéraire personnalisé avec des points de passages.
Lors de nos tests, nous avons également constaté que la base de point d’intérêts semble être assez limitée. Impossible de trouver certains magasins, restaurants et même de grands monuments lors de nos recherches : pas d’autre choix que de passer par Google Maps pour trouver l’adresse, puis la saisir dans l’application Cosmo Connected.  Oubliez aussi l’idée d’importer des itinéraires GPX pour vos balades, voilà qui est regrettable là encore.

Pour conclure, nous aimerions vous donner une indication précise sur l’autonomie des Cosmo vision, mais cela nous est presque impossible. En effet, celles-ci se sont toujours montrées assez endurantes pour nous accompagner dans nos déplacements en trottinette, parfois durant plus d’une heure, mais à la suite de cela, nous n’avions pas d’autre choix que les recharger. La gestion douteuse de la mise en veille et mise en marche nous à contraint à chaque fois à rebrancher les lunettes pour les appairer à nouveau avec notre smartphone.
Enfin, Cosmo Connected livre les Cosmo Vision dans un étui rigide assez grand pour transporter la paire de lunettes, le câble de recharge micro-USB ainsi que quelques petits cotons-tiges pour nettoyer le dispositif de projection.
 
Il nous faut désormais faire le bilan concernant ces lunettes Cosmo Vision. Le constructeur a fait le choix de créer un produit plutôt léger à porter et qui cache plutôt bien son jeu aux yeux de ceux que vous croiserez sur la route. Ce qui contraint alors le choix du dispositif et de la technologie de projection, tout comme son ergonomie et sa flexibilité. Comprenez que cet afficheur tête haute ne sera assurément pas adapté à tous, ni même à toutes les situations d’utilisation.
L’absence de guidage audio à ce niveau de prix est regrettable, comme nous regrettons aussi les fonctions des plus sommaires de l’application mobile. En d’autres termes, si l’idée était bonne, la réalisation montre que Cosmo Connected a encore du pain sur la planche pour nous convaincre, surtout avec un positionnement tarifaire haut de gamme…
S’abonner à la newsletter
Toute l’actualité du deux-roues électrique dans votre boite mail.

Annonces
Commentaires
Pied de page
CLEANRIDER : Actualités et informations sur les vélos électriques, scooters électriques, trottinettes électriques et motos électriques
Vélos électriques
Scooters électriques
Motos électriques
Cleanrider
S’abonner à la newsletter
Toute l’actualité du deux-roues électrique dans votre boite mail.

© 2022 – Cleanrider – Mentions légales | Conditions générales d’utilisation
Site édité par Cleanrider SAS, une société du groupe Brakson

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>