Mobilités. Trottinette électrique : le cadeau totalement illégal que l'on … – DNA – Dernières Nouvelles d'Alsace

Itrott
Réparation trottinette électrique

Pour soutenir votre journalisme local, abonnez-vous !
Pourquoi voyez-vous ce message ?
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies, vous pouvez à tout moment modifier votre choix, ici.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de journalistes qui vous apportent chaque jour une information locale de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Strasbourg
jeu. 22/12/2022
Si vous voyez ce champ, ne le remplissez pas
Les Dernières Nouvelles d’Alsace, en tant que responsable de traitement, recueille dans ce formulaire des informations qui sont enregistrées dans un fichier informatisé par son Service Relations Clients, la finalité étant d’assurer la création et la gestion de votre compte, ainsi que des abonnements et autres services souscrits. Si vous y avez consenti, ces données peuvent également être utilisées pour l’envoi de newsletters et/ou d’offres promotionnelles par Les Dernières Nouvelles d’Alsace, les sociétés qui lui sont affiliées et/ou ses partenaires commerciaux. Vous pouvez exercer en permanence vos droits d’accès, rectification, effacement, limitation, opposition, retirer votre consentement et/ou pour toute question relative au traitement de vos données à caractère personnel en contactant [email protected] ou consulter les liens suivants : Protection des données, CGU du site et Contact. Le Délégué à la Protection des Données personnelles ([email protected]) est en copie de toute demande relative à vos informations personnelles.
L’édition du soir en numérique dès 21h30 Le journal en numérique dès 5h Accédez à tous les contenus en illimité
Strasbourg
jeu. 22/12/2022
Retrouvez tous nos contenus et notre journal en numérique
Téléchargez gratuitement l’app
La popularité des trottinettes électriques ne se dément pas, y compris auprès des plus jeunes. On peut même trouver des modèles pour enfants. Mais attention : en-dessous de douze ans, ils n’ont pas le droit de circuler…
Depuis 2019, il faut avoir douze ans ou plus pour circuler en trottinette électrique en France. Photo Adobe Stock
La scène se déroule au salon Avignon Vélo Passion, début novembre. Avec ses collègues, Valérie Mariotti, membre du pôle Sécurité routière de la préfecture de Vaucluse, se tient à l’entrée d’un stand incluant une piste pour vélos et trottinettes électriques.
Deux jeunes garçons viennent lui demander d’essayer les trottinettes. Elle leur demande leur âge, et la réponse fuse : “Non, c’est à partir de douze ans.” Peine perdue : à peine a-t-elle fini de leur expliquer la règle qu’un père de famille se présente avec ses deux filles, pour recevoir la même réponse.
Ce n’est pas la première, et certainement pas la dernière fois qu’elle explique cela. Depuis des mois, à chaque fois que Valérie Mariotti intervient auprès d’enfants du département, elle constate que la pratique est bien ancrée.
“La trottinette électrique est vue comme un jouet, poursuit-elle. Combien de parents vont penser à en offrir avant Noël ?”
Valérie Mariotti n’est pas la seule à penser aux fêtes. Les sites marchands ne manquent pas de “trottinettes électriques pour enfants”. Et celles-ci ne manquent pas d’arguments de vente : taille adaptée, guidon réglable, éclairage multicolore…
Certaines annonces préconisent un âge, le plus souvent huit ans. Elles oublient une précision importante : le code de la route interdit de conduire une trottinette électrique aux enfants de moins de douze ans.
Depuis octobre 2019, les trottinettes électriques appartiennent en effet à la catégorie des engins de déplacement personnel motorisés, ou EDPM. Ceux-ci sont soumis à de nombreuses règles : avoir plus de douze ans, mais aussi (entre autres) être assuré. Une obligation ignorée par “trois quarts des conducteurs”, d’après l’estimation de Valérie Mariotti.
A noter : certaines règles peuvent s’ajouter aux flottes de trottinettes en libre-service, comme à Lyon, où elles sont interdites aux mineurs.
La visibilité aussi oubliée
Une autre question revient chaque année, à l’arrivée de l’automne : celle de la visibilité.
Valérie Mariotti, membre du pôle sécurité routière de la préfecture de Vaucluse, rapporte “37% d’accidents en plus sur les EDPM [engins de déplacement personnel motorisés, NDLR] et les cyclistes après le passage à l’heure d’hiver”. Et il ne s’agit pas seulement d’une question de vigilance ou de sommeil : “Les gens ne réalisent pas qu’on les voit pas”, ajoute l’animatrice.
Si le traditionnel gilet jaune fonctionne toujours, des alternatives existent, comme les bretelles ou les brassards réfléchissants.
Pour rappel, les dispositifs réfléchissants et l’utilisation des feux de position sont obligatoires pour les EDPM comme pour les vélos. A cela s’ajoute le port d’un vêtement réfléchissant quand il fait nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante.

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>