Les trottinettes sous surveillance – Le7.info

Itrott
Réparation trottinette électrique

Consultez
Arnault Varanne – @Avaranne
Le7.info
Partager sur :
Il y a un mois, Christopher a vendu sa moto, une 50cc Derby, pour s’acheter une trottinette électrique « plus économique ». 
Il emprunte tous les jours la RD910 entre Poitiers et Chasseneuil, où il travaille dans la restauration. 
« Mais j’ai gardé mon blouson, mon casque et mes gants ! », 
tient-il à préciser. Le jeune homme a conscience du danger qui le guette, même en serrant au maximum à droite sur la chaussée. 
« Ce serait bien d’avoir davantage de pistes cyclables », avance-t-il. Faute d’espaces réservés, les usagers du plateau comme des boulevards urbains sont forcés de cohabiter… et force est de constater que les « trott’ » se démultiplient sur le pavé poitevin. Selon la Fédération française des professionnels de la micro-mobilité (FP2M), les chiffres de vente ont grimpé à 908 000 unités en 2021 contre 640 000 en 2020.
« On observe aujourd’hui un changement net des motivations des utilisateurs qui sont de plus en plus nombreux à avoir recours à la trottinette électrique pour des déplacements domicile-travail réguliers ou quotidiens. C’est moins cher qu’un vélo électrique et pratique à emporter dans une voiture ou un train », explique Grégoire Henin, vice-président de la FP2M. Jean-Baptiste Laye acquiesce. L’ancien agent immobilier a ouvert son atelier de réparation -OGC Trotte Shop- en haut de la Grand’Rue, à Poitiers. Depuis juin, sa boutique ne désemplit pas. « Il m’est arrivé de vendre jusqu’à trois trottinettes par jour alors que je tablais sur trois par mois dans mon business plan »,
 reconnaît le dirigeant. Même (sur)activité côté réparation. Il est le premier à proposer ce genre de services dans la Vienne. « Certains de mes clients allaient jusqu’à Tours, Angers ou Paris pour faire changer un pneu ! »
Si le marché est florissant, avec des engins de plus en plus sophistiqués et autonomes, jusqu’à 150km, la réglementation semble encore « légère ». La preuve, plusieurs accidents mortels ont émaillé l’été à Lille, Rueil-Malmaison, Chaville, en Gironde, à Nice, Lyon… Et on ne parle pas ici des collisions avec des piétons ou des chutes aux conséquences moins graves. Dans la Vienne, 16 accidents ont été recensés depuis le 1er janvier contre 10 sur l’ensemble de 2021.

De fait, beaucoup d’usagers ne portent ni casque (il est seulement conseillé) ni gilet réfléchissant et fréquentent des axes non autorisés, comme les trottoirs par exemple. Le décret n° 2019-1082 du 23 octobre 2019 stipule que les engins de déplacement personnel ont « obligation de circuler sur les pistes et bandes cyclables lorsqu’il y en a, à défaut, sur les routes dont la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 
50km/h. » Au-delà, la vitesse maximale est fixée à 25km/h, mais beaucoup débrident leur deux-roues, qui doit aussi être assuré. La préfecture de la Vienne reconnaît que la réglementation est encore 
« trop méconnue » et assure que « des actions de communication sont planifiées ». Un groupe de sénateurs veut carrément rendre obligatoire l’immatriculation de ces véhicules terrestres à moteur. « J’ai l’impression que la trottinette va être la bête noire des prochaines années, regrette Jean-Baptiste Laye. S’il y avait davantage d’aménagements, ce serait un bon début… » De son côté, Grégoire Henin préconise de de rehausser l’âge de 12 à 14 ans. « Pour le reste, la trottinette n’est pas plus dangereuse qu’un vélo élecrique. »

 
À lire aussi …
Hier

Hier

Hier
Frédérique Clémençon. 55 ans. Professeur de français au lycée Aliénor-d’Aquitaine à Poitiers. Auteure de sept romans dont le dernier, Dans la forêt glacée, est paru en début d’année chez Flammarion. Excessive, attentive au monde, ne craint ni la solitude ni le(s) silence(s).
Everything Everywhere All At Once, réjouissant fourre-« Tout »
Saison 14
Les trottinettes 
sous surveillance
Emmaüs Maisoncelle s’éveille
Franck Nabo : « Tout est 
à construire »
Pas de secours sans pompiers volontaires
Tout est relatif
Les salariés prennent la main
La Vienne face au dérèglement climatique
Le CHU conserve désormais les dons de gamètes
Ils s’adressent aux enfants du futur
Le Pro-Am en vitrine
Le Stade poitevin triathlon veut bien finir
Le Barlu tous azimuts
Avec Skilleo, jouer pour trouver un emploi
Moi, Noa, 15 ans et écrivaine
Eco-conso : mes bonnes habitudes
Maudit mot dit
De la nouveauté pour la rentrée !
Crime bordelais 
de Christian Jacq
Frédérique Clémençon, le pouvoir des mots
À propos
Rubriques
© Le 7 – Tous droits réservés – 2019 – Connexion

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>