Les Landes à l'automne : cinq expériences en mode «slow» – Le Figaro

Itrott
Réparation trottinette électrique

Rubriques et services du Figaro

Rubriques et services du Figaro
Nos journaux et magazines
Les sites du Groupe Figaro
La forêt des Landes abrite un ensemble unique de lacs et d’étangs aux eaux bordées de pinèdes, de cours d’eau sauvages et près de deux cents sentiers balisés. À pied, à cheval, en barque ou avec un guide, voici cinq activités revitalisantes à faire à votre rythme.
Il y a 5000 ans, sous l’effet des vents, des dunes littorales se sont formées sur la façade atlantique, faisant ainsi barrage aux cours d’eau superficiels qui se jetaient dans l’océan. Ces retenues ont formé étangs et marais mais certains, plus forts que d’autres, se déversent encore dans la mer, créant ainsi des exutoires soumis aux mouvements des marées. Les Landes en compte cinq parmi lesquels le courant d’Huchet, le plus sauvage d’entre eux et le seul dont le cours est parallèle à l’Atlantique. Complémentaire à la randonnée , l’excursion en barque sur courant d’Huchet suscite d’autres émotions, d’autres sensations. On le découvre en galupe, une petite embarcation traditionnelle à fond plat, menée par un robuste batelier. Ils sont une encore une trentaine d’avril à octobre à promener les touristes à la force des bras. Grâce à sa longue perche, le batelier évite branches et racines aventureuses. Le courant d’Huchet part de Léon, traverse la commune de Vielle-Saint-Girons et rejoint l’océan à Moliets sur 7 mètres de dénivelé, 9 kilomètres de méandres plus loin. C’est un véritable paradis pour les amoureux de nature sauvage. Une galerie végétale dense, humide, peuplée de saules, d’aulnes glutineux et autres cyprès chauves de Louisiane aux racines aériennes. Un écosystème fragile et protégé, où les odonates sont reines. De bon matin, les plus chanceux pourront apercevoir loutres, visons d’Europe et autres balbuzards pêcheurs. Le courant termine sa course dans un cordon dunaire entre le marais d’Huchet et le marais de la Pipe, avant de rejoindre, victorieux, l’océan.
Les Bateliers du courant d’Huchet, Le Pont de Pichelèbe, 40660 Moliets-et-Maa. Tél. : 05 58 48 75 39. Jusqu’au 30 octobre.
Au départ de l’ancienne gare de Messanges, le long de la Vélodyssée, Aymeric Vincenti accompagne des groupes de 8 à 10 personnes à trottinette électrique tout terrain à la découverte de l’Adour perdu. Un moyen de locomotion ludique et original pour ce féru de patrimoine qui distille tout au long de sa balade « découverte » anecdotes et légendes recueillies auprès des anciens du village. Ce circuit de 11 kilomètres (comptez environ 1h30) vous emmène sur des sentiers forestiers et des pontons de bois posés sur les prairies avant d’atteindre l’étang de Moïsan, dernier vestige de la rade « anglaise » formée par l’ancienne embouchure de l’Adour, avant que le fleuve ne soit détourné vers Bayonne en 1578. Vous découvrirez ainsi le Pélican, surnom donné au fameux sémaphore de la Marine nationale, créé en 1993 pour renforcer la surveillance du littoral entre Capbreton et Contis. Les plus sportifs pourront opter pour la balade « Extrême » d’une heure, empruntant principalement des chemins forestiers sablonneux et étroits grâce à deux roues motrices.
Balade découverte, dès 12 ans. À partir de 40 €. Tenue sportive et casque vivement recommandés.
Trott’in Landes, tél. : 07 67 45 25 05.
À lire aussiSept hôtels de caractère dans les Landes, de Seignosse à Capbreton
Marion Anquez est ethnobotaniste et écologue. Depuis un an, cette Périgourdine d’origine propose des sorties hors des sentiers battus dans les barthes. Ces prairies marécageuses du sud des Landes forment un point de vue idéal pour comprendre le fonctionnement de ces biotopes naturels sensibles. Des balades botaniques originales, particulièrement lorsque la marée remonte et que l’eau vient vous chatouiller le bout des bottes. Gorgées d’eau une bonne partie de l’année, ces terres de tourbes constituent un écosystème protégé où la vie foisonne. La barthe de Monbardon sur la commune d’Hossegor, estampillée Natura 2000, est constituée de roselières (plantation de roseaux), un habitat discret pour les insectes, papillons, oiseaux nicheurs et autres migrateurs. Autour de ces terres fertiles, « une cinquantaine d’espèces de plantes cohabitent » explique Marion, parmi lesquels l’hibiscus des marais, une plante importée du Canada en 1850 et aujourd’hui protégée. Ou encore le houblon sauvage dont les jeunes pousses « peuvent être cuisinées comme les asperges. Les fruits du houblon appelés cônes, plus amers, sont utilisés en phytothérapie pour lutter contre les effets de la ménopause ». Autre star des lieux, la Reine-des-prés, connue pour ses vertus anti-inflammatoires mais que notre guide apprécie en pâtisserie « pour ses arômes de vanille » tout en rappelant que lorsqu’il est question de plantes comestibles, la prudence est de mise. « Dans le doute, mieux vaut ne pas cueillir ».
Balade à partir de 20 €. Chasse au trésor botanique pour les enfants à partir de 5 ans. Le tarif est de 25 € pour un binôme parent enfant, un parent solo avec deux enfants 35 € et deux parents avec deux enfants 45 €.
La Bot’A Marion, 21 av. de l’Estele, 40530 Labenne. Tél. : 07 80 50 39 25.
À lire aussiDe Lacanau à Verdon-sur-Mer, le Médoc en roue libre sur la Vélodyssée
La Réserve naturelle nationale du courant d’Huchet, créée par décret ministériel en 1981, s’étend sur plus de 600 hectares d’espaces préservés et englobe un cordon dunaire, une forêt de feuillus, des marais, des tourbières et le fameux courant d’Huchet. La richesse de sa faune et de sa flore lui ont valu le surnom d’«Amazonie landaise». Roxane Ogée est animatrice nature. Tous les mercredis matin, depuis le pont de Pichelèbe, la jeune garde nature propose une randonnée guidée ; l’occasion d’en savoir un peu plus sur les actions menées pour préserver ce lieu. Et les quelques règles à respecter en randonnée comme « rester sur les sentiers balisés, ne pas cueillir de végétaux, éviter le bruit pour ne pas effrayer la faune sauvage ». Le sentier de 2 kilomètres étroit et sinueux longe les berges du courant d’Huchet avant d’atteindre la Nasse. En traversant une passerelle qui se trouve sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, Roxane en profite pour expliquer l’importante des embâcles (amoncellement de branches) « qui ralentissent le courant et évite qu’il ne s’érode trop en profondeur ». Le sentier qui mène à l’embouchure – une boucle de 9 kilomètres plus difficile car très sablonneuse – est une véritable invitation au voyage. Au pied du Pas du loup, un rempart de sable haut de 20 mètres, la végétation se fait plus désertique. Sous des arbres aux formes étranges sculptées par le vent et le sel, un lézard ocellé prend le soleil sans se soucier des promeneurs.
Visite payante. 6 € par adulte. 3 € par enfant et étudiant. 5,5 € groupe (jusqu’à 25 personnes maxi). Gratuit pour les moins de 6 ans.
Réserve Naturelle du courant d’Huchet, 374 rue des berges du Lac, 40550 Léon.
À lire aussiTrois randonnées dans le Médoc, entre terres, lacs et océan
Installé sur la route de la côte d’argent à Messanges, cela fait 7 ans que ​Jean-Pierre Charcellay, architecte parisien et sa femme ont relancé ce centre équestre. Entouré de six hectares de forêts privées, il offre aux nombreux licenciés un cadre naturel exceptionnel. Tous les week-ends de l’année (hors vacances scolaires), le cavalier anime et encadre des randonnées à cheval entre forêt des landes et longue plage de sable fin, empruntant dans des chemins de traverses que lui seul connaît. Vous monterez en toute sécurité, selon votre niveau, porté par l’odeur des pins, le son du vent dans les fougères et des embruns de l’océan tout proche.
Balade à cheval en forêt (1 heure), 25 €. Balade entre la forêt et la plage (2 heures), le soir pour profiter du coucher du soleil sur la plage, 55 €. Uniquement sur réservation.
​Centre équestre de la Prade, 1801, route de la côte d’argent, 40660 Messanges. Tél. : 09 81 32 32 35.
À lire aussiTourisme équestre : nos conseils pour réussir sa randonnée à cheval
Il n’y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !
Le Portugal est un pays fier de sa ruralité, de ses terroirs et de ses villages, dont certains dégagent un charme exceptionnel et authentique. Notre sélection de dix perles à visiter absolument lors de votre prochain séjour, du nord au sud du pays et des bords de mer aux petites forteresses perchées.
La collectivité territoriale a voté une série de mesures pour protéger le lac de Chalain, en proie à des phénomènes naturels inquiétants.
Quand la capitale songe à s’endormir, les établissements hôteliers rivalisent d’idées pour attirer les oiseaux de nuit. Tour d’horizon des nouvelles adresses adoubées par les noctambules.
À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.
Les Landes à l’automne : cinq expériences en mode «slow»
Partager via :
Commentez
0
Le Figaro
Les articles en illimité à partir de 0,99€ sans engagement

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>