Le vélo, nouvel enjeu pour l'immobilier de bureau – France Inter

Itrott
Réparation trottinette électrique

Accessibilité, places, services pour les collaborateurs…à l’heure où l’on parle de sobriété dans les mobilités, avec l’essor des nouveaux modes de déplacements, le vélo va-t-il-devenir un nouvel enjeu pour l’immobilier de bureau ?
C’est tout d’abord une réalité. Bon pour la santé, plus économique, plus écologique que la voiture, l’utilisation du vélo est en plein essor. En 2 ans, la fréquentation des pistes cyclables en Ile-de-France a augmenté de 35%. En France, en moyenne, la hausse est de 18%.
Une étude de Knight Franck, spécialiste de l’immobilier de bureau, indique qu’avec la perspective de la hausse continue des déplacements à vélo ou en trottinette électrique, il devient de plus en plus important pour les propriétaires d’immeubles de bureaux d’anticiper les attentes et les besoins des collaborateurs dans le domaine des mobilités alternatives.
Anticiper les attentes et les besoins, c’est-à-dire ?
D’abord, d’offrir suffisamment de places de stationnement de vélo. Et puis, les salariés d’une entreprise se posent ou vont se poser de plus en plus de questions autour des mobilités, du trajet domicile/ lieu de travail, de l’accessibilité. Des critères de déplacement, de confort, d’attractivité auxquels les propriétaires d’immeubles de bureaux vont devoir répondre. Est-il possible d’y accéder en vélo ? Y-aura-t-il de la place pour stationner au sein de l’immeuble ou du bâtiment ? Y-aura-t-il des espaces pour se changer, avoir un casier, Y-aura-t-il des prêts de vélo ?  des services pour s’équiper, réparer ou faire réparer son vélo ? Ce qui paraissait anodin il y a quelques années prend désormais tout son sens. Et devient un atout pour la marque employeur.
Comment savoir si les entreprises jouent le jeu du vélo au boulot ?
Il existe des systèmes de notations des immeubles de bureau qui favorisent les mobilités douces. Au Royaume Uni, on peut donner des notes aux immeubles de bureaux, c’est la certification « Active Score ». En France, c’est encore timide mais l’initiative se développe. Il y a le label « Objectif employeur Pro vélo » qui accompagne le mouvement. David Bourla, de Knight Frank, responsable de l’étude :
« C’est la qualité des aménagements des places de stationnement, c’est effectivement des casiers, c’est des bornes de recharge. Ce sont des vestiaires, des douches mais également des ateliers de réparation. Ca peut être des boutiques avec des prestataires qui vont vendre aux salariés qui viennent à vélo, un casque, un poncho quand il pleut, des pompes à vélos. Vous avez toute une variété de services qui vont s’ajouter à la qualité des aménagements et des stationnements et qui vont faire en sorte que votre immeuble est plus ou moins bien noté du point de vue de l’intégration des mobilités douces**.* »*
Des mobilités douces qui vont se développer à plusieurs niveaux dans tout le pays. Politiquement, fin septembre, la Première ministre a annoncé que le fonds du plan vélo sera doté de 250 millions d’euros en 2023. 200 millions pour les infrastructures, et 50 millions pour le stationnement. Plusieurs ministères sont concernés. Elisabeth Borne :
« C’est une politique très interministérielle. C’est pour cela que je vais réunir un comité interministériel vélo et que je le réunirai tous les 6 mois. Pour faire le point sur les avancées, les blocages le cas échéant à lever. Pour développer vraiment cette nation du vélo que nous souhaitons faire de la France. »
La pratique du vélo va se développer. Dans les villes, autour des villes, apprentissage pour les petits avec le dispositif « savoir rouler à vélo » à l’école primaire. Et puis les plans locaux d’urbanisme et les opérateurs immobiliers commencent à intégrer les nouvelles mobilités. Le groupe Icade vient de lancer « Bycycle initiative », pour sensibiliser et former l’industrie immobilière à partager les bonnes pratiques.
Bref, la prise de conscience autour de l’utilisation du vélo semble aller dans le sens de l’histoire.
Mais quand on sait qu’environ la moitié des déplacements en voiture font moins de 5 km, il y a encore de la marge pour prendre le bon chemin…
Thèmes associés
L’équipe

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>