La Police sensibilise aux bonnes pratiques de la mobilité urbaine – Toute l'actualité gratuite en un 1 clic – Info-chalon.com

Itrott
Réparation trottinette électrique

Vous avez une info à partager, un coup de gueule, un coup de coeur… contactez-nous !
Chalon sur Saône
Par Karim BOUAKLINE-VENEGAS AL GHARNATI
Publié le 06 Octobre 2022 à 05h00
Les trottinettes électriques sont de plus en plus nombreuses dans les rues de Chalon-sur-Saône. Pour sensibiliser les utilisateurs de ces engins au respect du code de la route, les police municipale et nationale ont organisé une opération de prévention routière ce mercredi 5 octobre sur la Place de l'Obélisque. Retour en images avec Info Chalon.
Depuis 2019, les engins de déplacement personnel motorisés (EDPM)* qui comptent les trottinettes électriques, gyropodes, hoverboards et autres monoroues, sont reconnus comme une nouvelle catégorie de véhicules. Mais ces moyens de locomotion peuvent s’avérer dangereux si les règles de circulation et de sécurité ne sont pas soigneusement respectées. 
De plus en plus répandue, notamment dans les agglomérations, l’utilisation des trottinettes électriques, et plus largement des EDPM, est soumise à une réglementation la plupart du temps méconnue des utilisateurs. 
À commencer par l’âge des conducteurs. «Sur la voirie, il faut avoir douze ans au minimum», rappelle un policier municipal à un groupe de jeunes.
Sur les cinq dernières années, au niveau national, le nombre de blessés graves parmi les cyclistes et les utilisateurs d’EDPM a augmenté de 43 % (de 14 en 2017 à 20 en 2021).
L’année 2022 s’annonce noire.
D’où l’intérêt de rappeler les bonnes règles de conduite. «En agglomération, on ne peut rouler que sur des routes où la vitesse est limitée à 50 km/h, avec l’obligation d’emprunter les pistes cyclables quand il y en a. En revanche, comme pour les vélos, la circulation sur les trottoirs est interdite».
Toujours soucieux de la sécurité des usagers de la route, les forces de l’ordre ont souhaité sensibiliser le jeunes public et les adultes aux bonnes pratiques de ces nouvelles mobilités urbaines à travers une opérationde de sensibilisation sur la Place de l’Obélisque, ce mercredi 5 octobre 2022, de 16 heures à 17 heures.
La circulation hors agglomération reste possible, mais seulement via les voies vertes et pistes cyclables. 
En matière d’équipements, le casque n’est pas obligatoire, hormis sur les routes où la vitesse est limitée à 80 km/h. «En revanche, un gilet fluorescent est obligatoire lorsque la visibilité est faible ou de nuit, y compris en agglomération», nous rappelle le commandant de police Valérie Kosica, présente lors de cette opération, au même titre que le sous-préfet de l’arrondissement de Chalon-sur-Saône, Olivier Tainturier.
Dans le volet des obligations, une trottinette électrique doit être équipée d’une sonnette, de feux de position avant et arrière, d’un système de freinage et de catadioptres arrières et latéraux. Et pour les interdictions, transporter un passager ou des marchandises, porter un casque audio ou une oreillette, tenir le téléphone en main ou conduire sous l’empire d’un état alcoolique ou après l’usage de stupéfiants est répréhensible.
Enfin, légalement, tout EDPM doit être bridé à 25 km/h maximum, au risque d’être sanctionné d’une amende de 135 euros. «Certains, débridés peuvent aller jusqu’à 80 km/h, comme ce qui a été constaté une fois sur l’Avenue de Paris», chiffre un autre policier.
Un parcours était proposé lors de cette opération, une trentaine de personnes s’y sont essayées. Une autre action du même type sera proposée sine die.
* Trottinette électrique, monoroue, gyropode, hoverboard, etc.
Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati
Réalisation Com & cie

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>