Fin du retrait de points pour les petits excès de vitesse : Gérald Darmanin veut faire avancer le dossier – Capital.fr

Itrott
Réparation trottinette électrique

Le retrait de points pour les petits excès de vitesse est peut-être bientôt une histoire ancienne. Entamée au printemps dernier entre les élections présidentielle et législative, la réflexion du ministère de l’Intérieur autour de ce sujet semble avancer rapidement, a confirmé Gérald Darmanin auprès de Sud-Ouest mercredi 7 septembre. Le ministre de l’Intérieur compte bien accélérer sur le sujet et devrait même, comme il l’a indiqué à nos confrères, adresser « une note détaillée » dans les trois semaines à venir à Emmanuel Macron et Élisabeth Borne.
Le ministre tient à préciser que « ces petits excès de vitesse seront toujours punis d’une amende », mais en « contrepartie, nous lutterons plus fortement contre les fraudes et les trafics de points. » Au mois de mai, Gérald Darmanin rappelait que ces petits excès de vitesse étaient « certes dangereux, mais souvent involontaires et représentent plus de 50 % des points perdus ». Il avait d’ailleurs évoqué la date de début 2023 pour la possible entrée en vigueur du dispositif. Dans Sud-Ouest, le ministre a justifié une telle décision, car, par exemple, des « grands-mères n’ont plus de points alors qu’elles n’ont plus conduit depuis vingt ans ».
Si le retrait de points était donc abandonné, cela permettrait-il de voir certains délits baisser ? Oui selon Gérald Darmanin, comme « dans les cas des refus d’obtempérer » où « il y a aussi des conducteurs qui ont perdu leur permis ». Reste à savoir ce que les autorités entendront par « petits excès de vitesse » pour éviter les retraits de points. Si une base de 5 km/h est évoquée, le ministre devrait aussi rencontrer des associations liées à la Sécurité routière. En mai dernier, certains avaient d’ailleurs pointé du doigt cette piste qui pourrait « inciter » les automobilistes à rouler plus vite.
En parallèle de cette nouvelle disposition, le ministère de l’Intérieur travaille à des mesures pour que les cartes grises soient infalsifiables, comme une solution dématérialisée, ou pour éviter les trafics de points. La hausse de l’amende pour fraude pourrait d’ailleurs être portée à 3.750 euros, évoquait Gérald Darmanin. 100 inspecteurs supplémentaires pourraient aussi être recrutés afin d’apporter davantage de créneaux à ceux qui passent le permis de conduire.
© Prisma Media – Groupe Vivendi 2022 Tous droits réservés

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>