Contacts : les trottinettes électriques visées par la loi – RTBF

Itrott
Réparation trottinette électrique

Mobilinfo
Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement
L’émission Contacts du 19 novembre répondait à des questions concernant les trottinettes électriques.
Les trottinettes électriques font partie de la catégorie des engins de déplacement motorisés. À l’été dernier, le Code a été modifié pour pallier certains problèmes concernant principalement l’usage des trottinettes électriques. Mais bien entendu, cela concerne aussi les autres engins de déplacement motorisés tels que les monoroues (ou onewheel), dont on a déjà parlé dans Contacts.
Le premier changement important est qu’il est précisé maintenant clairement qu’on ne peut plus transporter de passagers, à moins d’avoir un engin de déplacement qui a été conçu à la base pour transporter plusieurs personnes, ce qui est rarement le cas. Les trottinettes, notamment, ne sont pas prévues pour transporter plusieurs passagers. Si vous aviez acheté votre trottinette pour conduire un enfant à l’école, par exemple, il faudra trouver un autre moyen.
Mais ce n’est pas le seul changement. On fait notamment des distinctions supplémentaires entre les engins motorisés et non motorisés.
Ainsi, tous les utilisateurs d’engins de déplacement motorisés sont désormais assimilés à des cyclistes. Cela veut donc notamment dire que plus aucune trottinette électrique ne peut circuler sur un trottoir en agglomération. Elles doivent donc être employées sur les pistes cyclables ou à défaut sur la chaussée. À l’inverse, pour les engins non motorisés, ça dépend toujours de la vitesse pratiquée. L’utilisateur est assimilé à un cycliste quand il roule plus vite qu’à l’allure du pas, et à un piéton quand il roule au plus vite à l’allure du pas. On peut donc toujours trouver un utilisateur de rollers ou d’une trottinette non motorisée sur un trottoir, mais à l’allure du pas !
Il y a une autre mesure importante qui vise les engins motorisés, à savoir un âge minimum de 16 ans pour les utiliser sur la voie publique. Comme ce sont des engins qui circulent jusqu’à 25km/h, on applique la même règle que pour les cyclomoteurs classe A, eux-mêmes limités à 25 km/h. Mais comme ces engins ont aussi un caractère ludique, un jeune de moins de 16 ans pourra tout de même en utiliser un sur un chemin réservé comme le Ravel, dans une zone dite résidentielle, dans une rue réservée au jeu ou enfin dans une zone piétonne, si le panneau autorise les vélos ou les engins de déplacement à y circuler. Mais en y respectant les limitations de vitesse, c’est-à-dire 20 km/h en zone résidentielle et l’allure du pas dans une zone piétonne.
Il y a encore d’autres modifications qui touchent notamment à l’équipement et au stationnement et qui visent en gros à rapprocher les engins de déplacement des vélos à ces points de vue. Nous y reviendrons. Un logo de trottinette a par ailleurs été ajouté au Code de la route, logo qui va permettre aux gestionnaires de voirie de mieux gérer la problématique du stationnement des engins de déplacement, principalement le stationnement des trottinettes de location, parfois très envahissantes.
Rappelons aussi que le changement récent imposant de fixer un appareil avec écran pour pouvoir l’utiliser est aussi d’application pour les engins de déplacement. Pas question de tenir un smartphone en main par exemple… Et en cette période de campagne BOB, il est bon de se souvenir également qu’on ne peut pas non plus conduire un engin de déplacement en été d’imprégnation alcoolique. Enfin, la nuit, un éclairage est requis, même si on circule sur une piste cyclable…
 
Copyright © 2022 RTBF

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>