Comment choisir sa trottinette électrique en 2021 ? – FrAndroid

Itrott
Réparation trottinette électrique

Activer les notifications
Les notifications sont bloquées par votre navigateur.En savoir plus sur les notifications web
Les notifications ne sont pas supportées sur votre navigateur.En savoir plus sur les notifications web
Impossible d’activer les notifications, veuillez recharger la page ou désactiver votre adblock.
Actualités
Aucune alerte
Soyez alerté à chaque nouvelle actualité importante
Soyez alerté à chaque nouvelle actualité
Bons plans
Soyez alerté à chaque nouveau bon plan
En direct
Soyez alerté à chaque nouvel article Live
Sommaire
La trottinette électrique est devenue incontournable. Compact, agile et désormais motorisé, ce produit mobile profite d’une véritable renaissance grâce à de nombreux acteurs, que ce soient les magasins de sport comme Decathlon ou les marques high-tech comme Xiaomi ou LG. Retour sur la patinette, version XXIe siècle, avec une batterie et un moteur pour avaler les kilomètres.
xiaomi-m365-mijia-trottinette-frandroid-dsc09298
 
La trottinette électrique est l’un des moyens de transport urbain les plus plébiscités actuellement, à raison. Quand les villes sont de plus en plus engorgées, que ce soit par les voitures ou dans les transports en commun, la trottinette électrique renoue avec la liberté de l’enfance. Légère, facile à emporter et capable d’avaler les kilomètres grâce à de nombreuses évolutions, c’est aussi une très bonne alternative au vélo, électrique ou non, ou au skate électrique.
Ce guide s’adresse à ceux qui souhaitent comprendre ce qu’ils achètent et détailler chaque élément afin de faire le meilleur achat possible. Si vous vous intéressez plutôt aux produits, nous vous conseillons plutôt de jeter un œil à notre guide d’achat des meilleures trottinettes électriques.
Les trottinettes électriques sont désormais partout. Seulement voilà, le marché est une foire, inondée de produits à la fiabilité douteuse et donc accidentogènes. Quelle est la meilleure trottinette électrique choisir ? Nous allons vous conseiller…
Lire la suite
Créée au début du XXe siècle, la trottinette, ou patinette, fut d’abord un jouet pour enfants. Dérivée de la draisienne et des patins, elle conservait le guidon du premier et le mode d’action du second, un pied servant à pousser tandis que le second reste statique sur la planche. Petite subtilité, si les trottinettes ont deux roues, les patinettes en ont au minimum 3.
Au fur et à mesure des années, le système a su évoluer grâce à de nombreuses innovations :
Il est intéressant de noter que le système de pliage n’est apparu qu’en 1996, grâce à l’intervention d’un ingénieur de Micro Mobility Systems, un pionnier du genre. On retrouve encore cette trottinette iconique sous les marques Razor/JDBUG, seul le nom sur le grip variant.
Si les premières versions disposaient de roues en bois/acier, ce n’est heureusement plus le cas aujourd’hui. Les modèles classiques disposent de roues en gomme synthétiques, parfaitement adaptés à un usage urbain grâce à leur robustesse et leur adhérence. Increvables, elles nécessiteront cependant d’être remplacées au bout d’un certain temps.

Elles restent facile à emporter dans les transports ou au bureau
Autre système majeur apparu au fil des évolutions : le frein. Simple, mais efficace, il se situe sur la roue arrière et fait aussi office de garde-boue, l’utilisateur ayant juste à presser ce dernier du pied pour ralentir et stopper la course de la trottinette. Les modèles les plus évolués disposent de freins situés sur le guidon, parfois même à disque pour freinage sûr et consistant.
Un autre avantage de la trottinette qui a fortement contribué à sa démocratisation, son poids. Oscillant entre 4 et 8 kg, elles restent faciles à emporter dans les transports ou au bureau, sans compter leur format pouvant s’adapter aux configurations les plus exiguës. Caler une trottinette dans un studio est bien plus simple qu’un vélo, même pliant.
Il existe plusieurs types de trottinettes, mais qu’elle soit électrique ou non, elle est toujours composée des éléments suivants :
Les trottinettes électriques disposent, en plus de ces éléments, d’organes spécifiques :
Les meilleures trottinettes électriques offrent enfin quelques options bien utiles :
Les prix d’une trottinette électrique peuvent varier fortement, avec des modèles haut de gamme à plusieurs milliers d’euros et de l’entrée de gamme accessible pour quelques centaines d’euros. Il existe bien sûr quelques exceptions, des trottinettes très abordables et performantes, heureusement. La récente Xiaomi M365 en est un bel exemple avec un prix public avoisinant les 350 euros en moyenne.
En ville, 90 % des trajets quotidiens font moins de 2 km. Si la marche est évidemment la solution la moins coûteuse, ce n’est clairement pas la plus rapide. Le vélo est une alternative idéale, mais nécessite de pouvoir stocker ce dernier aussi bien au départ qu’à l’arrivée, une gageure dans les mégapoles comme Paris ou Londres.
Si le skate électrique a ma préférence, la trottinette est l’une des solutions les plus plébiscitées grâce à sa facilité d’usage et son faible encombrement. Bonne nouvelle, les progrès réalisés dans le domaine du stockage d’énergie ont permis aux constructeurs d’électrifier ces dernières, sans leur faire prendre d’embonpoint. Du moins sur les dernières générations !
Comme les Vélos à assistance électrique, les trottinettes électriques complètent le genre plus qu’ils ne le remplacent. L’utilisateur doit toujours fournir un effort au démarrage, mais pas sur la distance, une mobilité douce aux nombreuses vertus. Si d’aucuns peuvent arguer que « c’est de la triche », « ils ne font pas d’effort, c’est la planche qui fait tout » dans les faits, un utilisateur de véhicule électrique choisira plus souvent ce dernier que tout autre moyen de transport, grâce à cette aide justement.
Entre 2 km de métro/RER/bouchons et 2 km au guidon de sa trottinette à « l’air libre », le choix est vite fait. D’autant que ces engins n’émettent aucun gaz à effet de serre en déplacement et évitent de subir les pics de pollution en voiture (encore plus pollués qu’à l’extérieur) ou les pics de trafic dans les transports en commun. Que du bonus !

Que du bonus !
Logiquement plus chère qu’une trottinette classique, elles restent au final plus abordables qu’un VAE ou e-skate. En prenant l’exemple d’une M365 de Xiaomi, constamment en promotion sur différents sites, on obtient un prix moyen de 1 euro par jour sur la première année : moins qu’un abonnement Navigo !
Sans avoir une image aussi bobo que le VAE, la trottinette a aussi bénéficié de la gentrification du genre. Il est commun de croiser des cadres supérieurs, attaché-case au bras, fendre la foule au guidon d’un de ces deux roues. Une scène surréaliste à mes yeux il y a encore quelques années, devenue courante aujourd’hui. L’apparition progressive de trottinettes en free-floating dans de nombreuses capitales confirme d’ailleurs cette tendance du tout électrique, avec des acteurs majeurs de la tech comme Google ou Uber.
Avant tout achat, il conviendra de se poser quelques questions :
Pour un usage épisodique, nul besoin de s’orienter sur un modèle haut de gamme bardé d’options, un modèle basique fera parfaitement l’affaire. Les moteurs seront moins puissants, l’autonomie souvent plus faible, mais elles sauront parfaitement vous emporter d’un point A en un point B. Veillez néanmoins à vérifier le système de freinage utilisé ou encore le diamètre des roues, un minimum de 175 mm est recommandé pour ne pas avoir à relancer trop souvent.
Pour un usage plus intense, on se tournera vers un modèle doté d’une autonomie confortable (20 km est un bon début), d’un couple élevé combiné à une vitesse maximale correcte, d’un freinage solide (le frein magnétique fait des merveilles de nos jours), d’un poids raisonnable et d’options tel que l’éclairage ou un écran de contrôle. Une trottinette pliante est évidemment un plus, que ce soit pour le rangement, mais aussi pour le transport.
Achetez-vous un vélo électrique, vraiment.
Parmi les options qui peuvent s’avérer pratiques au quotidien, on retiendra :
La taille des roues influera fortement le comportement routier de votre trottinette électrique. Plus ces dernières seront larges, plus le véhicule aura d’inertie ce qui augmentera la vitesse maximum, mais augmentera aussi la puissance nécessaire.
Des roues plus larges seront aussi plus confortables, les aspérités de la route étant gommées par la surface de contact plus importante. Le franchissement de trottoirs sera aussi plus aisé, un vrai plus en ville. Une taille de 200 mm est un excellent compromis vitesse/confort.
Les roues peuvent être pleines ou équipées d’une chambre à air. Les premières sont moins confortables, plus rigides et nécessiteront de changer l’intégralité de l’essieu en cas de dommage. Ce dernier cas est cependant très rare, ces roues étant souvent labellisés « increvables » et « indéchirables ». Si un problème venait à se produire, il faudra par contre remplacer la roue et l’essieu, les deux étant souvent solidaires.
Les roues gonflables sont identiques à celles que l’on retrouve sur un vélo, seule la taille diffère. Plus confortables, il faudra par contre vérifier plus souvent la pression des pneus ou la présence d’une éventuelle fuite/déchirure. Vérifiez que les chambres à air et pneus soient facilement disponibles sur le marché, rien de pire que de se retrouver avec un pneu impossible à remplacer.
On trouve des trottinettes combinant les deux systèmes : roue pleine pour le moteur, roue gonflable pour la seconde.
Sur une trottinette électrique, on trouve à minima un frein arrière, actionné par le pied. Les modèles les plus puissants sont dotés de freins à disque, plus puissants, capables de freiner le deux-roues en quasiment toute circonstance. Comme sur une voiture, un disque de frein solidaire de la roue est ralenti puis bloqué par de puissantes mâchoires. Ce système a aussi l’avantage de fonctionner par tout temps, un plus pour ceux qui roulent même quand il pleut.
Plus rare, on peut trouver un frein à tambour sur certaines trottinettes, ce système fonctionnant par friction, mais dans un caisson clos situé dans l’essieu.
Un troisième système de freinage coexiste, le freinage magnétique. Très commun sur les voitures/scooters électriques, ce système est aussi efficace que progressif : la trottinette utilisant le moteur pour ralentir et s’arrêter. Le freinage magnétique permet en outre de recharger la batterie, ce qui peut augmenter l’autonomie de quelques km. Attention cependant, si la batterie est déjà pleinement chargée, le freinage magnétique peut se couper automatiquement, le circuit n’ayant aucune sortie disponible pour le surplus de courant.
Une trottinette combinant freins à disque et freins magnétiques sera le summum du confort.
Comme sur tout véhicule à assistance électrique, une trottinette est équipée d’un moteur entraînant une roue motrice. L’emplacement du moteur peut varier en fonction des modèles, comme sur une voiture, pour se trouver à l’avant ou à l’arrière. Dans la pratique, à puissance équivalente, l’emplacement du moteur ne modifie pas le comportement routier en profondeur.
Il existe évidemment une multitude de moteurs et de constructeurs, chacun proposant des caractéristiques propres. Pour le consommateur, la marque affiche cependant une seule information : la puissance nominale.

Deux valeurs seront réellement utiles à connaître
La puissance est toujours donnée en Watts, un moteur de 500 W sera par exemple deux fois plus puissant qu’un moteur de 250 W. Au-delà de cette puissance, dite nominale, deux valeurs seront réellement utiles à connaître : le couple et la vitesse maximale.
Le couple représente la capacité du moteur à se lancer, plus le couple est élevé plus les démarrages seront « canons ». Les véhicules électriques sont très appréciés pour leur couple immédiat, les moteurs brushless ne nécessitant qu’une fraction de seconde pour démarrer et atteindre sa vitesse de croisière.
La vitesse max représente… la vitesse maximale que peut atteindre la trottinette. La législation oblige les constructeurs un bridage de la vitesse maximale à 24 km/h en ville, bien que la majorité des modèles puisse dépasser cette valeur.

À puissance nominale égale, certains modèles seront avantagés au démarrage
Pour une puissance nominale donnée, le constructeur fait un arbitrage entre le couple et la vitesse maximale. Plus le couple est élevé et moins la vitesse maximale est élevée, vice versa. C’est pourquoi à puissance nominale égale, certains modèles seront avantagés au démarrage ou au contraire pénalisés. Si vous souhaitez profiter d’un couple élevé et d’une meilleure vitesse max, vous n’aurez pas d’autre choix que de choisir une trottinette avec un moteur plus puissant. Un moteur de 750 W sera à la fois plus « coupleux », mais aussi plus rapide qu’un moteur de 250 W, par contre l’autonomie en prendra un coup.
Un moteur de 500 W est un bon compromis puissance/autonomie, il offre assez de couple pour démarrer sans forcer et peut maintenir la vitesse maximale sans trop d’efforts.
C’est le nerf de la guerre, la réponse à la grande question : quid de l’autonomie sur une trottinette électrique ?
Tout d’abord, il faut rappeler que tout véhicule électrique fonctionne avec une batterie. Ce réservoir alimente aussi bien le moteur, que le contrôleur et tous les composants électroniques de votre deux-roues. Comme sur un smartphone, plus le moteur est sollicité et plus la batterie va se vider. Deux technologies coexistent : l’antique batterie au plomb, réservé aux modèles d’entrée de gamme et la batterie lithium qui représente la majorité des modèles désormais.

Le principal facteur de prix sur une trottinette électrique
La batterie au plomb est lourde, lente à charger, sensible à l’effet de charge, mais moins chère. De moins en moins présente, elle reste encore utilisée sur des trottinettes à siège comme la SXT Turbo, du fait de son prix réduit. On vous déconseille clairement les modèles dotés de ce type de batterie.
La batterie au lithium (ion ou polymère) est plus compacte, plus légère, beaucoup plus rapide à charger, mais aussi plus cher. C’est le principal facteur de prix sur une trottinette électrique et le premier élément à considérer sur le long terme, à titre d’exemple une batterie de 260 Wh coûtera aisément 300 euros, hors livraison et montage.
La capacité de la batterie est donnée en Wh ou Ah, plus la capacité est élevée et meilleure est l’autonomie. Néanmoins, une plus grosse batterie veut aussi dire un poids total plus élevé et un temps de recharge plus long. S’il est possible de s’équiper d’un chargeur plus puissant, il faut que le contrôleur intégré supporte la recharge rapide, ce qui n’est pas toujours le cas.
Grosso modo, une trottinette électrique classique consomme environ 10 Wh par kilomètre en moyenne. Une valeur toute relative bien sûr, un usager prudent pouvant dépasser le kilomètre quand un rider pressé peut faire 500 mètres avec la même capacité. Le poids aura une forte influence sur l’autonomie réelle, les valeurs annoncées par les marques le sont généralement pour un poids moyen de 65-70 kg.
[quote_lagre]La puissance disponible va graduellement baisser[/quote_large]
Attention, une fois la batterie bien entamée (+ de 60 %) la puissance disponible va graduellement baisser, ce qui impactera le comportement de votre trottinette. L’intensité continue disponible est relative à la capacité disponible. Chargée à bloc, la batterie peut délivrer 44 Ampères en pic, ce n’est plus le cas avec la moitié de la capacité disponible. Si vous aimez les accélérations franches ou habitez dans une zone en pente, faites donc attention à la capacité de la batterie.
Dernier point concernant l’autonomie, les batteries lithium sont très sensibles aux changements de températures. Par grand froid, l’autonomie peut réduire drastiquement, jusqu’à 50 % dans les cas extrêmes.
Avec une batterie intégrée, il sera nécessaire de rapprocher la trottinette du point de charge. Celle-ci peut intégrer son propre chargeur ou nécessiter un chargeur externe qu’il faudra intercaler entre le deux-roues et la prise électrique. Si vous avez l’espace de stockage nécessaire, cela ne devrait pas poser de problème. Le principal souci des batteries internes se situe au niveau du SAV, en cas de panne il sera nécessaire de renvoyer toute la trottinette, peu de marques vous laisseront vous hasarder à démonter la batterie vous-même.
La batterie peut aussi être amovible, auquel cas il est possible de ne recharger que cette dernière, sans emporter la trottinette. Une solution intéressante pour ceux qui préféreraient stocker leur deux-roues dans un local dédié ou sur la chaussée. Le principal avantage de la batterie amovible est la possibilité d’en stocker plusieurs, pour toujours avoir une charge d’avance. Une au bureau et une autre à son domicile par exemple. Autre point fort : en cas de panne, pas de manipulations compliquées, il suffit de retirer l’ancienne batterie et de mettre la nouvelle.
Encore une fois, on retrouve des capacités quasi équivalentes dans les batteries lithium externe ou interne. Un point qui pourra intéresser les plus technophiles/baroudeurs est le nombre de cycles de charges que peut supporter la batterie. À chaque cycle complet (de 100 % à 0 %), la batterie perd un peu de sa capacité maximale, jusqu’à ne plus pouvoir être chargée du tout.

C’est elle qui fatiguera le plus vite
Le nombre de cycles de charge est généralement indiqué dans le manuel d’utilisation ou sur la fiche technique de la batterie, quand disponible. La moyenne se situe autour de 500 cycles environ, avec des modèles pouvant atteindre les 3000 cycles grâce aux batteries de dernière génération. Comme sur un smartphone, la batterie est le premier élément d’usure, c’est elle qui fatiguera le plus vite.
Bon point, les trottinettes électriques sont beaucoup plus faciles à se procurer que les skates électriques. Il existe de nombreux revendeurs et certains ont même pignon sur rue, beaucoup plus simple en cas de SAV ou pour faire jouer la garantie.
Comme tout véhicule, si la trottinette a été achetée à un vendeur français, elle bénéficie d’une garantie de deux ans, sauf sur la batterie, garantie un an en moyenne. La garantie ne couvre pas les pièces d’usure (logique), donc si vous crevez une roue, il faudra passer à la caisse. Par contre, si un élément majeur venait à tomber en panne, le moteur par exemple, vous pourrez recourir à la garantie pour vous faire réparer votre trottinette.
En cas d’import, c’est malheureusement au bon vouloir du revendeur… Mais on constate que de plus en plus de sites jouent le jeu de la garantie et proposent des réparations sans frais. Les durées de garantie sont, par contre, beaucoup moins longues avec une moyenne de 180 jours même si de gros sites comme Gearbest proposent une garantie d’un an. Par contre, les frais de port vers la Chine (principale source des trottinettes) pourront vite se révéler dissuasifs.

Privilégiez une marque « populaire »
En règle général, privilégiez une marque « populaire ». J’entends par là distribuée à relativement grande échelle. Ces marques sont généralement bien implantées, et en cas de défaillance vous pourrez vous tourner aussi bien vers votre revendeur que vers le distributeur, ou la marque elle-même.
Sur du plat, une trottinette électrique peut atteindre 40 km/h et même plus pour certains modèles. Il ne faut donc pas négliger l’équipement.
Comme pour les skates électriques, les essentiels sont donc le casque, protégeant si possible votre mâchoire (les modèles cross et enduro sont bien adaptés), mais aussi des gants en cas de chute. Votre premier réflexe sera forcément de tendre les mains. L’idéal étant les gants moto été, mobiles et bien rembourrés.

Soyez visible !
Enfin, dernier conseil : soyez visible. Portez des brassards réfléchissants et une lampe en condition de faible obscurité. Un petit klaxon à main ou une sonnette sera très commode pour vous frayer un chemin en ville, les moteurs électriques restent trop silencieux pour vous faire entendre.
Certaines trottinettes disposent d’office de tous ces équipements, n’hésitez donc pas à parcourir les fiches techniques pour voir si l’éclairage et les avertisseurs sonores ne sont pas inclus d’origine.
En ville, il est très fortement recommandé d’emprunter les pistes cyclables quand celles-ci sont disponibles. À défaut, vous pourrez rester sur le trottoir, tant que votre vitesse ne dépasse pas les… 6km/h… La définition de rouler au pas.

Regardez où vous allez !
Au-delà, pas d’excuses : il faudra affronter les voitures sur la chaussée. Serrez bien à droite et faites attention aux voitures stationnées, on est jamais à l’abri d’une portière qui s’ouvre ou d’un piéton sauvage qui tente de traverser entre deux voitures. En bref : regardez où vous allez !
Comme pour le skate électrique, il faut se référer aux textes de loi concernant la législation des nouveaux engins roulants électriques. Comme indiqué un peu plus haut, il vaut mieux utiliser la trottinette sur les pistes cyclables ou sur la chaussée, ceci afin d’éviter un accrochage avec les piétons. Si malgré tout vous préférez rouler sur le trottoir, veuillez maintenir votre vitesse sous le seuil fatidique des 6 km/h pour ne pas entrer en infraction avec la loi !
Concernant l’assurance, elle est souvent incluse directement dans votre assurance domicile, consultez votre police d’assurance pour vérifier ce qu’il en est. Si l’assurance n’est pas obligatoire, elle reste indispensable, donc : sortez couvert.
Mise à jour : la ministre ds transports veut entourer l’utilisation de la trottinette électrique. Le but est essentiellement d’en interdire l’utilisation sur les trottoirs. Le Code de la Route va donc être adapté en fonction.
Si un vélo est trop encombrant pour vous, que le skate vous fait peur et que la mono roue vous rend perplexe, la trottinette électrique est la seule alternative viable. Facile à prendre en main, largement diffusée, elle vit un véritable retour en grâce et peut devenir votre principal moyen de locomotion en ville.

La trottinette idéale étant légère, puissante, endurante et confortable
Pour bien la choisir, vérifiez l’autonomie annoncée, la puissance du moteur, la taille/type de roue et bien sûr la qualité du SAV. La trottinette idéale étant légère, puissante, endurante et confortable. Ce qui est tout à fait possible, pour un certain prix !
Si l’idée de mettre plusieurs centaines d’euros dans une trottinette vous rebute, il est toujours possible de faire un tour d’essai en magasin spécialisé. Vous pouvez aussi profiter des nouveaux systèmes comme Lime ou Bird, l’occasion de tester sans s’engager.
Si vous êtes décidé à acheter une trottinette électrique, vous pouvez retrouver notre guide des meilleures trottinettes électriques qui ont été testées et approuvées par la rédaction.
Encore une fois, respectez le code et la loi lorsque vous vous déplacez avec votre trottinette. Si elle garde une image bienveillante auprès du grand public, l’incivisme au quotidien pourrait changer la donne.
Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.
Haja Randrianarison
Pigiste
Nerd Everything, telle est ma devise ! Comme pour les dogecoin, quand on aime un sujet, il faut le creuser. Mobilité, Hifi et geekerie, ce sont mes choix de vie.
Votre newsletter personnalisée
C’est enregistré ! Surveillez votre boîte aux lettres, vous allez entendre parler de nous !
Recevez le meilleur de l’actu
Les données transmises par le biais de ce formulaire sont destinées à HUMANOID, société éditrice du site Frandroid en sa qualité de responsable de traitement. Elles ne seront en aucun cas cédées à des tiers. Ces données sont traitées sous réserve d’obtention de votre consentement pour vous envoyer par e-mail des actualités et informations relatives aux contenus éditoriaux publiés sur Frandroid. Vous pouvez vous opposer à tout moment à ces e-mails en cliquant sur les liens de désinscriptions présents dans chacun d’eux. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’intégralité de notre politique de traitement de vos données personnelles. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition pour motif légitime aux données personnelles vous concernant. Pour exercer l’un de ces droits, merci d’effectuer votre demande via notre formulaire de demandes d’exercices de droits dédié.
Les notifications web
Les notifications push vous permettent de recevoir toute l’actualité de Frandroid en temps réel dans votre navigateur ou sur votre téléphone Android.
[…] de critères sont à prendre en compte avant de faire son choix. Notre guide complet vous explique comment choisir sa trottinette électrique afin de vous accompagner dans le choix de votre futur moyen de transport […]
[…] de critères sont à prendre en compte avant de faire son choix. Notre guide complet vous explique comment choisir sa trottinette électrique afin de vous accompagner dans le choix de votre futur moyen de transport […]
[…] Actuellement, nous sommes totalement dans l’ère des véhicules électriques. Étant simples à manier et à ranger, quiconque peut en choisir un et comprendre comment l’utiliser. Enfin, pour beaucoup de gens, l’une des choses les plus importantes est le prix. Ils veulent tous faire une bonne affaire quel que soit le produit en jeu. Toutefois, quand il s’agit d’acheter une trottinette électrique, il vaut mieux se concentrer sur les critères mentionnés plus haut. Si vous souhaitez avoir plus d’informations ou de conseils, n’hésitez pas à vous renseigner ici. […]
[…] pas aux terrains extrêmes. Trottinette Électrique : Le Guide d'Achat Trotinette 2019. Comment choisir sa trottinette électrique en 2019 ? La trottinette électrique est devenue incontournable. Compact, agile et désormais motorisé, ce […]
[…] trajet en trottinette électrique ne génère pas de CO2 en lui-même et la comparaison avec un véhicule thermique parait donc […]
Ne vous inquiétez pas, j'ai pu le lire sur mon mail, néanmoins il serait bon que je ne sois pas le seul à le lire. Je me permets donc de copier coller votre texte (sans aucune modification) "J’ai dans l’idée que nous ne serons jamais d’accord sur le sujet. Cependant, j’ai encore des arguments et des corrections. Pardon d'avance pour la longueur du post. Le lien de mon post précédent, ainsi que le précédent lien posté d’ailleurs, renvoient vers le site du gouvernement français, sur des pages qui ne sont, effectivement, pas des textes de loi, mais qui, cependant, rappellent ou précisent ce que vous avez le droit de faire, et interdiction de faire, dans le cadre de la réglementation en vigueur. Vous y trouverez, par exemple, une page sur le cyclomoteur qui vous précise tout ce qui existe comme contraintes légales, dans le cadre de la réglementation en vigueur. Il ne s’agît donc pas, comme vous l’écrivez, « d’une recommandation, voire un avis d'un ministère » (voire avec un « e », 😉 ). Donc, au tribunal, en cas d’accident grave, il s’agirait bien d’opposer une tolérance face à la loi, et pas face à une recommandation. Et personnellement, je dirais plutôt laxisme que tolérance (comme dans bien des domaines). Pour ce qui est des maires (et de leurs conseils municipaux) : un arrêté municipale ne peut jamais être moins contraignant qu’un arrêté préfectoral, et encore moins qu’une réglementation officielle nationale (issue d’une ou de plusieurs lois v otée(s) et mise(s) en application par décret). Contrairement à ce que vous écrivez, et sans doute contrairement à ce que beaucoup croient, un maire n’a pas le pouvoir d’autoriser un véhicule interdit. En revanche, il a toute autorité pour « interdire l'usage des engins à roulettes sur tout ou partie du territoire de sa commune, en fonction des circonstances locales » et ce, que les engins soient électriques ou non. Concernant un post précédent où vous m’écriviez, en reprenant une de mes phrases : « "La trottinette électrique n'est pas un VAE mais un véhicule motorisé" C'est VOTRE opinion, pas la loi. ». Je réponds que la catégorisation des véhicules est assez binaire : Le véhicule est-il équipé d’un moteur ? NON, donc véhicule « musculaire » (c’est le terme employé maintenant). Si c’est OUI, question suivante. Est-il à assistance électrique ? Et là, la définition au niveau national et européen est très précise : le déclench ement de l’assistance électrique est nécessairement liée à l’action « musculaire » de l’utilisateur. Si c’est OUI, le législateur a limité l’assistance à 25 km/h et la puissance moteur à 250 W pour que cela reste dans la catégorie VAE. Un dépassement d’une de ces 2 limites, ou une suppression du capteur de pédalage le fait passer en catégorie cyclomoteur. Enfin, si c’est NON, ce n’est pas à assistance, donc c’est un véhicule motorisé, avec toutes les contraintes que cela entraînent, encore une fois pour la réglementation actuelle. Cette fameuse loi annoncée, et que certains attendent avec impatience, risque d’en décevoir plus d’un. Tout d’abord, d’après ce que j’ai lu un peu partout, mais je peux me tromper, il ne s’agirait pas d’une loi statuant sur un engin particulier, mais d’une loi créant une nouvelle catégorie de véhicule, catégorie dont ferait partie la trottinette électrique. Cette loi précisera vraisemblable ment les caractéristiques techniques strictes de cette catégorie (comme pour tout autre catégorie) et bien évidemment les conditions et contraintes d’utilisation. Déjà, ce qui semble poindre à ce niveau, c’est que cette catégorie serait strictement interdite sur les trottoirs, interdite sur la chaussée, sauf en zone 30 km/h, autorisée sur pistes et bandes cyclables. Et là sera la déception pour les inconditionnels de cette catégorie (dont je ne suis pas). Du côté technique, mon avis personnel est que la trottinette électrique est un véhicule dangereux en lui-même. Le très petit diamètre des roues fait qu’il ne bénéficie par de l’effet gyroscopique des roues en rotation, ce qui en fait un véhicule très instable et donc difficile à maîtriser, à l’inverse du vélo, par exemple. Ensuite, le freinage. Une trottinette électrique pèse une douzaine de kg, soit à peu près l’équivalent d’un vélo moyen non motorisé. Le poids total roula nt à ralentir et à arrêter sera donc du même ordre. Sur un vélo : grandes roues, freins à patins (généralement V-brakes assez efficaces) ou freins à disques hydrauliques (ou parfois à câbles). C’est éprouvé, c’est efficace, c’est rassurant. La trottinette électrique : soit les freins sont assez puissants, mais les roues de petits diamètres bloquent facilement, soit les freins sont toujours assez puissants et la trottinette est équipée de roues larges et là, le transfert de masse au freinage d’urgence risque de mal se passer (passage par-dessus le guidon), soit les freins sont trop légers, pas de blocage, pas de passage par-dessus le guidon, mais on ne s’arrête pas non plus à temps… Il m’est d’avis que la nouvelle réglementation va engendrer un beau bazar, bien que le bazar soit déjà bien présent." Je reprends donc votre texte sur le début ou nous avons le plus gros désaccord. Depuis le début, je précise bien qu'il n'existe pas de loi sur la trottinette électrique. Et vous écrivez que le seul et unique texte "renvoie(nt) vers le site du gouvernement français, sur des pages qui ne sont, effectivement, pas des textes de loi, mais qui, cependant, rappellent ou précisent ce que vous avez le droit de faire, et interdiction de faire, dans le cadre de la réglementation en vigueur." Pas des textes de loi. Or un juge ne peut faire s'appliquer QUE des textes de loi. Tout comme un policier ou gendarme. Bref, le texte auquel vous me renvoyer constamment n'a AUCUNE valeur juridique. Et donc ne peut pas dire ce que les citoyens ont le droit de faire ou non. Je suis d'accord avec vous concernant la dangerosité de ces véhicule en dehors de toute juridiction. Mais une fois un texte de loi voté décrété et annoncé dans le journal officiel (document officiel ou doivent passer tous textes officiels et dans lequel n'est jamais passé votre texte de service-public.fr) alors il faudra que vous comme moi nous nous pliions à la loi. En attendant, la trottinette électrique n'est pas un véhicule interdit mais toléré car pas encore encadré par la loi. Edit: une dernière chose, si la trottinette électrique était vraiment interdite, la possession ou l'utilisation de ce véhicule entrainerai obligatoirement une peine comme une amende ou la confiscation du véhicule. Or rien n'est dit à ce propos dans votre texte. Par exemple et pour mettre en parallèle, les cyclistes ont des obligations aussi mais ils sont très rarement (voir jamais) sanctionnés. Cf https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34169
Hier soir, j'ai posté un message et il a disparu ! Il était super long. Obligé de le refaire…
"Ne vous déplaise, la loi, c'est cela et pas autre chose" Sauf que le lien vers lequel vous me renvoyez (encore et encore) ne fait pas LOI. Une loi DOIT être VOTER. Tout ce qu'on a là , c'est juste une recommandation, voir un avis d'un ministère. Seul le maire peut faire valoir cette recommandation, chose qui pour l'instant, n'a été déclaré dans aucune commune de France. La tolérance en terme de loi prévaut toujours face à une recommandation face à un juge. Si un accident (et il y en a déjà eu) arrive, c'est la responsabilité civile qui est prise en compte (comme pour un cycliste). C'est d'ailleurs pour cela qu'à Paris la trottinette électrique est interdite sur les trottoirs mais pas sur la chaussée ou les pistes cyclables (fortement recommandées d'ailleurs). Il est aussi recommandé de porter des équipement de sécurité (type casque, coudières, etc…) contrairement au vélos (qui vont d'ailleurs souvent aussi vite voir plus, allez comprendre la logique). Pour info je me suis moi même rensigné auprès de quelques mairies autour de chez moi (ainsi que la mienne) et TOUTES autorisent l'utilisation de la trottinette électrique sur chaussée et pistes cyclables. Pour les trottoirs seulement seulement deux les y autorisaient mais à faible allure. Un conseil, renseignez vous auprès de votre mairie, seule elle en l'absence de loi indique les conditions d'utilisations. Bref, encore une fois, il n'existe pas encore de loi (et j'espère une très vite permettant l'utilisation sur pistes cyclables avec gilet réfléchissant et équipement obligatoire, ainsi que sur chaussée en cas d'absence de piste cyclable) et dans ces cas là seules des recommandations peuvent être faite par le ministère, seules les mairies peuvent créer un arrêté en attendant la loi officielle, arrêté valable uniquement dans leur commune. Enfin, la recommandation du ministère date d'octobre, ministère qui en novembre a annoncé sa tolérance sous certaines conditions (et en fonction des mairies) en attendant une loi. Donc aujourd'hui : la trottinette électrique est tolérée sous certains critères, et en cas d'accident, le juge prendra sa décision un peu comme si vous rouliez sur un vélo/VAE/scooter/solex/voiture/36 tonnes/etc (en clair selon son avis propre) Edit: j'oubliais, pour le gyropode, le pode (qui ne veut pas dire jambes, je me plante mais pied) est rapport aux pieds de l'être humain, gyro c'est pour la roue (en clair roue de pieds… Oui c'est très laid ^^). Sinon, merci pour la correction de fautes d'orthographes (avec un peu d'humour en plus ça détend l'atmosphère !)
Un gyropode n'a pas de jambe non plus. Et "tord"… du verbe tordre ? Ah non, vous voulez dire que j'ai tort ? Ne vous déplaise, la loi, c'est cela et pas autre chose pour l'instant (autre lien) : https://www.demarches.interieur.gouv.fr/particuliers/rollers-skateboard-trottinette-endroits-rouler Il s'agit d'une publication officielle du gouvernement, et donc à prendre avec un peu plus de sérieux que quelque article journalistique que ce soit. Ayez un accident grave avec un tiers en vous déplaçant avec ce type de véhicule et un tribunal ne manquera pas de vous la rappeler, la loi, que nul n'est censé ignorer. Et la pratique habituelle ou tolérée ne fait pas loi. Quant aux journalistes, ils exercent quand même une profession que l'on peut qualifier de littéraire. La langue française est leur outil. Aussi, quand j'en vois certains, car j'avais bien écrit "certains", qui manient mal ce bel outil, cela m'exaspère un peu, au même titre qu'un chauffeur de bus qui conduit mal ou qu'un boucher qui coupe un steak dans le mauvais sens. Et ne vous méprenez pas. Au-delà de nos divergences de point de vue, j'apprécie cet échange.
Bravo, une réponse remplie d'argument fallacieux ! Si c'est tout ce que vous trouvez… Déjà le coup de dénigrer ou insulter les journalistes, c'est juste minable et indigne (argumentum ad personam). Vous ne parlez même pas du contenu ! D'ailleurs autre article prouvant (une nouvelle fois) que la trottinette électrique est tolérée sous certaines conditions d'utilisation : https://www.lesechos.fr/06/11/2018/lesechos.fr/0600095894870_paris-encadre-la-trottinette-electrique.htm Là aussi vous allez juste dénigrer la forme juste pour réfuter l'article ? Ensuite, le coup du "quincapode" (d'ailleurs le suffixe -podes signifie jambes et non roue) comme sophisme de fausse analogie car vous manquez de réelle argumentation. Quant à votre "Tant qu'une loi spécifique n'existe pas, ce qui est le cas pour l'instant pour la trottinette électrique, c'est la législation en vigueur qui s'applique" quelle législation ??? IL N'Y EN A PAS !!! Dans quelle langue faut il le dire ? Sortez moi ce satané article de loi bon sang ! Sauf que vous n'y arriverez pas car ce fameux article n'existe pas. Tout ce que vous faites c'est rester dans votre déni ! Vous avez votre propre opinion, vous n'avez lu qu'une seule chose qui allait un tant soit peu dans votre sens, et donc vous rejetez en masse toutes les autres preuves qui vous prouve que vous avez tord ! Cessez donc de vous basez sur votre seul et unique lien que vous avez fourni, et renseignez vous. Ayez un esprit critique.
Je crois que c'est désespéré. Mais j'essaie encore : Un nouveau véhicule apparaît. Tant qu'une loi spécifique n'existe pas, ce qui est le cas pour l'instant pour la trottinette électrique, c'est la législation en vigueur qui s'applique. Donc interdit. Ce n'est ni France 3, ni le Figaro qui font les lois, leurs journalistes ayant déjà du mal à parler et écrire un français correct (pour certains), ils ont donc aussi du mal à comprendre le sens de certains textes. Mais si je suis votre raisonnement, demain, un inventeur nous sort un véhicule à 5 roues, 2 chenilles et une voile, le tout équipé d'un moteur électrique, alors… "Ben y a pas de loi pour mon quincapode à chenilles à voile et à batterie (oui, c'est le nom choisi par notre ingénieux inventeur), donc je fais ce que je veux, comme je veux, où je veux ! Elle est pas belle la vie ?". Voyons, un peux de réflexion…
Mais… J'y crois pas, vous ne lisez donc rien ? Donc deuxième site d'information : http://www.lefigaro.fr/conso/2018/10/23/20010-20181023ARTFIG00304-trottinettes-electriques-leur-circulation-bientot-interdite-sur-les-trottoirs.php Il est CLAIREMENT stipulé que la loi sur les trottinettes électriques doit être votée courant 2019 car ils veulent (je cite la ministre des transports) "créer une nouvelle catégorie de véhicule dans le Code de la route. Ces engins pourront circuler sur les pistes, les bandes cyclables ou dans les zones à 30 km/h mais pas sur les trottoirs" Bref, PAS DE LOI actuellement ! Une fiche pratique ne vaut pas une loi ! Si c'était une loi (votre dernier lien) il y aurait la date de votation de ladite loi ! Et c'est moi le mec borné ! C'était déjà très clair dans le reportage de France 3 que la loi n'avait pas encore été faite ni votée ! Je vous le dit une dernière fois de manière succinte : ministre avoir dit faire voter loi pour trottinettes électriques courant 2019 car pas encore de loi existante. C'est bon ? C'est enfin clair ?
Moi aussi, j'habite en France. Et vous êtes particulièrement borné. La loi française ne se trouve pas sur un site de France 3 ou sur un blog. La loi française, contrairement à ce que vous affirmez, existe. Et cette loi, celle qui a cours actuellement, c'est cela et pas autre chose : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F308
Premièrement, j'habite en France et en France toujours pas de loi ! Deuxièmement en Suisse, ils ont légiféré pour les VAE ayant une puissance et une vitesse supérieure (dans mon message je parlais de ces véhicules en général, pas des trottinettes en particulier) Troisièmement, je vois que vous ne lisez que ce qui vous intéresse, zappant une bonne partie de ce que j'écris histoire de conforter votre idée. Avez vous cliquer sir mon lien aussi ? Vous êtes vous renseigner sur les lois FRANÇAISES ? Merci donc de prendre en compte l'intégralité de mes commentaires et pas seulement ce qui vous arrange.
Bon… Avez-vous cliqué sur le lien dans l'article concernant la législation ? Il semble que non. Ce lien renvoie sur un site officiel du gouvernement. Il y est écrit en toutes lettres que la trottinette électrique est interdite sur la voie publique, trottoirs et chaussée. Alors arrêtez de dire qu'il n'y a pas de loi pour ce véhicule. Lisez et dites ce que vous avez compris. Et une fois de plus, je constate que vous ne faites pas la distinction entre un VAE et un véhicule motorisé.
"La trottinette électrique n'est pas un VAE mais un véhicule motorisé" C'est VOTRE opinion, pas la loi. Il n'existe PAS ENCORE de loi concernant la trottinette électrique (contrairement aux VAE) LISEZ vous aussi: https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/marne/reims/circuler-trottinette-electrique-que-dit-loi-1582567.html Pour info, je me suis renseigné auprès de ma préfecture car justement je voulais en acheter une. Résultat des courses, personne n'a pu me répondre clairement à par que pour l'instant la loi la plus proche pouvant si appliquer est celle sur les VAE. Quant à la Suisse, je suis au courant je vous l'ai dit qu'elle avait légiférer dessus (sans pour autant vous dire dans quel sens) Il ont dû créer un nouveau type de véhicule justement pour ça (qui se situe entre le VAE et les cyclomoteur). Bref, arrêter aussi de dire que c'est non homologué, ça n'a de sens que si la trottinette doit être immatriculée. Or pour l'instant aucune loi n'oblige d'immatriculer les trottinettes de 250W et 25kms/h max car elles ne sont TOUJOURS PAS considérées comme cyclomoteur (car, je le répète encore une fois, la loi n'existe pas !)
Je crois que vous saisissez mal la différence entre VAE et véhicule motorisé. La trottinette électrique n'est pas un VAE mais un véhicule motorisé. Elle devrait donc être immatriculée et assurée, ce qui est impossible puisque non homologuée. C'est pourquoi elle est strictement interdite sur la voie publique, trottoirs et chaussée. Et il est faux de dire qu'il n'y a pas vraiment de législation. Cliquez sur le lien dans l'article et lisez. Et pour la Suisse, lisez ceci : https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-1081.html
Et donc en quoi cela rend ma première réponse FAUSSE ? ("C'est 25 km/h pour l'obligation d'immatriculation. C'est pour ça que la plupart des VAE brident la vitesse max. Les "vrais" vélos électriques pouvant aller jusqu'à 45 km/h par contre doivent être immatriculés.") Angélique dans sa première réponse mélangeait un peu tout (en particulier au niveau de l'assurance/immatriculation) expliquant que la trottinette électrique devait être assurée au même titre que n'importe quel véhicule à moteur. Or seuls les véhicules devant être immatriculés doivent être assurés. Et donc les VAE ne sont pas obligés d'avoir une assurance. Le gros soucis vient du fait qu'il n'existe pas encore de véritable législation sur ces nouveaux modes de locomotion (contrairement à la Suisse)
Actuellement, le fait ou non de pédaler n'influe pas sur le fait d'immatriculer son vélo. Si tu ne me crois pas vérifie par toi même. Seul compte la puissance moteur et la vitesse maximale. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32294
Incroyable. L'article inclut un lien vers le bon texte de loi en vigueur, mais l'article présente des règles absolument fausses. La législation : les 6km/h maxi sont pour les engins sans moteur, les trottinettes électriques sont strictement interdites sur les trottoirs et sur la chaussée, donc autorisées nulle part, si ce n'est dans un domaine privé. Il s'agit de véhicules motorisés qui devraient faire l'objet d'une homologation + immatriculation + assurance + BSR pour les ados + gants + casque, au même titre que n'importe quel scooter, électrique ou non. Ce qui n'est, bien sûr, jamais le cas. Bonjour les ennuis en cas d'accident grave !
Le lien concerne le vélo à assistance électrique. Mais si le véhicule, quel qu'il soit, n'est pas à assistance, alors c'est un véhicule motorisé, au même titre qu'un scooter, avec toutes les contraintes liées : en dessous de 45km/h = cyclomoteur, au dessus = motocyclette. Et qu'il s'agisse d'une trottinette, d'un gyropode ou autre. Sinon, tout véhicule, sous prétexte d'être électrique, se passerait de toutes les contraintes légales.
Faux. Un VAE est, comme son nom l'indique, à assistance électrique : si on ne pédale pas, ça s'arrête. La législation limite à 250W la puissance moteur et à 25km/h l'assistance, faute de quoi, il devient un véhicule motorisé. La trottinette électrique n'est pas à assistance, mais c'est un véhicule motorisé, quand bien même sa vitesse serait de 10km/h. En tant que tel, la législation actuelle l'interdit strictement sur chaussée et sur trottoirs. L'article comporte un lien sur cette législation. Il suffit de cliquer et de lire. Angélique a tout à fait raison.
Bonjour, je voudrais acheter une trottinette pour l'anniversaire de mon fils, j'ai vu que sur geekmall ils ont les KUGOO s1 et j'ai lu qu'elles sont bien. Elle ne sont pas chères en principe (299 fdp inclus mais avec le code 'gmtrotti' c'est moins 10€), mais est-ce que ça vaut le coup? Avez-vous des retours de ce site? Merci pour votre aide, JJ
Bonjour, Je souhaite acheter une trottinette électrique pour réaliser principalement un trajet quotidien de 2 km, budget de 500e Mes critères sont les suivants : – elle doit être adaptée pour rouler sur les pavés (habitant à Montmartre…) – pliable (elle m'accompagnera dans le RER) – légère (je suis une femme de moins de 50kg) Avez-vous des modèles à me recommander ? Face à l'étendue de l'offre, j'avoue être perdue! Merci par avance ! Flore
[…] La trottinette électrique est devenue l’outil indispensable des citadins pressés. C’est un mode de transport pratique, car il est très rapide, et peut-être facilement plié et transporté pour prendre les transports en commun lors de plus grands trajets. Cette Ninebot Segway ES1 propose une autonomie de 25 kilomètres pour une vitesse maximale de 20 km/h. Elle dispose également de pneus pleins, pour éviter les crevaisons sur les routes urbaines pleines de verres brisés. […]
[…] the opposite of a scooter or of an electric skateboard , VanMoof S2 does not have a regenerative braking system . The […]
[…] L’usage des trottinettes électriques est de plus en plus répandu, surtout dans les grandes villes où les entreprises telles que Bird, Lime et autres se développent à grande vitesse. Utiliser ces service quotidiennement peut vite devenir onéreux, le mieux est donc d’acquérir la vôtre pour limiter les dépenses. Aujourd’hui, vous pouvez obtenir la Xiaomi M365 à 326 euros sur GearBest, au lieu de 399 euros sur le Mi Store français. […]
Ah oui oui. La trottinette électrique est une excellente solution, je ne dis pas le contraire. Surtout une qui se plie rapidement, prend peu de place, et avec un bon antivol. Et je suis tout à fait d'accord que plus il y aura de vélo, trottinette, skate, etc.. – électriques ou non – plus la ville sera agréable, grâce à l’atténuation du bruit, du stress, et de la pollution, sans compter les apports bénéfiques liés au sport et aux économies.
Je ne dis pas que tout le monde doit se déplacer en trottinette (moi même je vais au taf en vélo pliant) mais pour des trajets maison/taf de quelques kilomètres en ville ça reste globalement une bonne solution, notamment parce qu'il est plus aisé de la rentrer directement comme je l'ai dis, pour ceux qui ne veulent/peuvent pas l'attacher en extérieur. Peut être que tu plies ton vélo tous les jours et c'est très bien, mais c'est rarement le cas. Après c'est en complément du vélo, dans ton cas tu sembles avoir une partie en transport en commun, donc j'imagine distance plus longue et là vaut certainement mieux un vélo oui. Le but n'est pas de prêcher pour sa chapelle (vélo, trottinette, skate, etc..) mais plutôt de développer tous les modes de transports urbains léger et réduire l’impact de la voiture dans les villes ou l'essentiel des trajets se font sans passager et sur quelques kilomètres seulement. Chaque moyen de transport à ses avantages (et inconvénients), pour les trottinettes c'est sans doute sa facilité d'utilisation et son prix (moins cher qu'un VAE).
Sauf que ce n'est pas un article de frandroid mais d'un pigiste titulaire d'un master en mécanique de paris V ( google ?). Toutefois même s'il y a des manques au niveau didactique, le niveau est très au dessus de ce qu'on lit "ici". Probablement qu'unr révolution serait nécessaire…
"dans les faits il n'est que très rarement plié.." ??? Juste tout les jours, quoi. Surtout s'il y a une partie en transport en commun. C'est encore mieux que la trottinette pour maison boulot.
Dixit le gars qui ne fait pas le moindre effort pour avoir une orthographe correcte.
Trop gros, passera pas
« Ninebot Segway es2, une trottinette plutôt bien pensée » Non clairement une trotinette dangereuse. Un systeme qui ne freine pas mais ralenti… aucun freinage d urgence, juste inconscient de rouler avec cette trot dans Paris.
Pas tout à fait la même utilisation entre un VAE et une trottinette électrique. Même pliant (dans les faits il n'est que très rarement plié..) un VAE reste plus encombrant et plus lourd qu'une trottinette. Les VAE sont plus pour des ballades/sorties, la trottinette le must c'est maison – taf en ville ( pour cela qu'il y a énormément de 'bobo' et de gars en costumes sur trottinette.. de la maison au taf ou bureau c'est le plus pratique)
Étrangement vous faites de meilleurs articles sur les trottinettes que sur les smartphones :D.
Oui, mais c'est toujours mieux que les bagnoles qui sont pour les fénéants qui veulent pas bouger mais en plus qui veulent pas rester debout, qui veulent pas prendre la pluie ni le froid…
La trottinette électrique c'est bien pour les feneant qu'ils veulent pas bougé
La trottinette existe depuis des années et je n'avais jamais vu de "taux de transformation d'automobiliste" aussi important avec la trottinette électrique (de mon point de vue, je suis dans un taf de geek). Et la merci pour la planete ! Le vélo, le VAE, les trottinettes classiques, les transports en communs gratuits, tout ca marche bien mais ca n'atteint que peu la cible de "l'automobiliste et son trajet boulot qui n'aime pas attendre le bus (qui en plus se tape les bouchons aussi), marcher avant, marcher apres les transports et en plus si il part a la bourre il loupe le bus donc prend sa voiture". Je comprends ton point de vue en tant que cycliste, mais je ne pense pas que la population entière va stopper la voiture et se mettre à pédaler / pousser une trottinette demain. Il y a des "cibles polluantes" (automobiliste) à atteindre avec l'évolution des modes de déplacements et force est de constater que la trottinette électrique s'en sort pas mal ! Ce n'est pas la solution, mais ca provoque un changement d'habitude. Je te rejoins parfaitement sur le tout électrique gadget et les circuit de recyclage mal développer
Justement, energie fossile, durée de vie ridicule et circuit de retraitement non maitrisé. Là est la realité
Je ne critique pas l'interet de la trotinette, mais la frenesie du tout electrique, alors que la consommation a bondi , et les circuits de recyclages pourris. Alors 2 kms , donnez donc quelques coups de pieds pour avancer. Merci pour la planete
On sent le désabusé : "a la mode" "a la mode". "A la mode" comme le smartphone depuis 2007, Android depuis 2010 (et donc FrAndroid depuis 2015, donc si vous commentez, c'est que vous suivez la mode, plutôt que sur "https://discuss.haiku-os.org/" par exemple, ou les forums de la décroissance), le "jean" depuis les années 60, la dénomination "bio", le rap et le hip hop depuis le milieu des années 80, …etc.
Les -50% ne sont pas grâce à l'Etat mais la mairie de Paris ou Rouen par exemple. Ce montant de réduction n'est pas valable sur 100% du territoire, et n'est pas automatiquement attribué. Attention de ne pas induire en erreur les lectrices-eurs non avertis.
C'était mon cas personnel ma source. A priori, cela s'est durci depuis un an. Mea culpa. J'ai bien fait d'en profiter l'année dernière. 🙂
Cela fonctionne aussi sans batterie
Je suis curieux de voir comment on peut arriver à 600€. PARIS != le reste de la France Quelles sont tes sources ? Vu sur le site décathlon (https://conseilsport.decathlon.fr/conseils/prime-de-letat-velo-assistance-electrique-les-nouveautes-2018-tp_5295) et le site du gouvernement (https://www.economie.gouv.fr/particuliers/prime-velo-electrique) : – être non imposable sur le revenu l'année précédant l'acquisition du vélo – si la collectivité n'aide pas, le bonus de l'état ne peut pas être obtenu. – le montant des 2 aides cumulées (Etat + collectivité locale) ne peut être supérieur à 20 % du coût d’acquisition ou 200 €. Et il faut justifier d'un domicile dans la collectivité locale attribuant l'aide. Quand bien même un acquéreur rempli ces conditions, – l’aide à l’achat ne peut être retirée si vous ne conservez pas votre VAE au minimum un an – l'IKV n'est ni généralisée ni obligatoire dans les entreprises. Le site cyclable.com est plus complet sur où avoir quelle prime : https://www.cyclable.com/blog/2017/02/02/subvention-achat-velo-electrique/
Vélos et trottinettes ne sont pas sur le même pied d'égalité, non. D'un point de vue légal, le vélo est un véhicule et doit circuler sur la route ou la piste cyclable. Sur le trottoir, il faut être à pied à côté. La trottinette électrique est toléré sur le trottoir avec une vitesse maximale de 6 Km/h. Rien d'autre en théorie. Heureusement, en pratique, elles sont tolérées sur les pistes cyclables.
Cela fonctionne aussi sans batterie, contrairement à un monoroue.
"La récente Xiaomi M365 en est un bel exemple avec un prix public avoisinant les 350 euros en moyenne." "Logiquement plus chère qu’une trottinette classique, elles restent au final plus abordables qu’un VAE ou e-skate. En prenant l’exemple d’une M365 de Xiaomi, constamment en promotion sur différents sites, on obtient un prix moyen de 1 euro par jour sur la première année : moins qu’un abonnement Navigo !" Un bel article publicitaire pour la M365 de Xiaomi, quoi… La M365 est l'exemple de la trotinette qui, pliée, prend autant de place qu'un VAE pliable.
édité: les aides ont bien baissées depuis un an Bon, il reste les Indemnités kilométriques pour le vélo.
Faut surtout voir un changement de mode de déplacement. La ou des collègues ne venaient pas en transport en commun pcq il y avait des changements (ils préféraient les bouchons…) maintenant ils viennent en trottinette électrique. Avant : marcher 5 min + bus + métro + marcher 5 min Maintenant : trottinette 7min + métro + trottinette 2 min
Le prix moyen d'un VAE pliable est de 600euros dans la tranche basse. Et encore on n'a pas encore parlé de "e-scooter"
je reçois la ninebot es2 dans 1 mois, par rapport au prix ça va. Pour la fiabilité il est conseillé de contrôler le serrage des vis régulièrement. De la même manière qu'une voiture, un vélo, une mobilette : si on en prend soin ça tient longtemps.
Faut pas être psycho-rigide gratuitement : Ce qui compte est la vitesse moyenne et les équipements de "sécurité" : – des freins – une vitesse moyenne de 15-20 km/h => même "pied" d'égalité
Bizarre la question. C'est comme tout : ça dépend de la marque, du modèle, de la communauté. Si on veut avoir un ordre d'idée globale il faut s'attaquer de suite référencer tout ça et parcourir le net pour trouver des infos sur les modèles "phares", les "best sellers".
Peu importe qu'il soit une aide électrique comme sur les VAE ou complète, seul compte la vitesse max. Si ton vélo a une electrifiélectr complète, mais ne dépasse pas 25 km/h il n'a pas besoin d'immatriculation.
La vitesse max d'un VAE avant immatriculation est effectivement 25 km/h. Sauf qu'on parle bien d'un véhicule avec assistance électrique. Hors dans le cas présent ce n'est pas une assistance mais une motorisation complète, donc la limite est 6km/h. Rappel sur l'utilisation que personne ne respecte Il est également utile de savoir qu’une trottinette électrique n’est normalement pas autorisée sur la route. En effet, elle n’est pas assimilée à un vélo, qui lui, au contraire, doit rouler dessus. D’une manière générale, on ne doit pas rouler sur un trottoir à une vitesse supérieure à 6 km/heure. Par ailleurs, les utilisateurs de trottinettes doivent traverser sur les passages protégés, et respecter les feux, comme s’ils étaient des piétons.
Faut se mettre à jour concernant le recyclage
Aucune rentabilité. C'est du consommable a la mode, demodée demain et effectivement cycle charge/decharge ridicule. Ne compte pas leguer ce gadget a tes petits enfant, les sources de lithium chiliennes seront epuisées bien avant et la batterie toxique revendue dans un pays en voie d'esclavage ( pardon , de developpement)
Encore un appareil a la mode, pur produit de consommation , laissant croire que l'achat participe a la sauvegarde de la planete. Tout est batterie de nos jours, de la tronconneuse a la montre, et trotinette. Bref du lithium ( denrée de plus en plus rare et chere) dont les circuits de recyclage sont foireux, et fabriqué a bas cout, en asie, esclave de ces gadgets dans la durée de vie est miserable . il n'y a la dedans rien d'ecolo, pour faire 2 kms boulot/dodo. Juste a la mode
Il y a quelques modèles qui répondent à tes exigences, et ce sont des trottinettes à roues "increvables" (5" ou 12 cm de diamètre) mais avec très peu de gomme et qui sont surtout très dures donc qui absorbent difficilement les irrégularités du sol et en particuliers les rebords de trottoirs de plus de 2 cm et les pavés. Elles sont généralement à base de carbone ou un alliage des deux pour un poids d'environ 8 kg. Aucune idée de l'autonomie puisque je ne fais que de très courtes distances avec et je suis un poids moyennement lourd avec mes 88 kg) et la vitesse max est de 22 km/h. Attention car il y a aussi des modèles très ressemblants mais très poussifs. Correctes sur la route, relativement facilement transportables à la main dans les transports en commun et surtout dans le métro : les très longs couloirs et le passage des portillons… ^^ ). A partir de 10 kg, c'est difficilement soutenable de le porter à la main sur de relatives longues distances et surtout si tu ne peux pas l'utiliser en mode trolley (avec une roue à terre) avec prise en main par la colonne ou les guidons… ^^ Pour un coût entre 360€ et 400€ sur Amazon. Pour les longues distances, il faudra plutôt plutôt prendre un modèle avec de grandes roues, avec chambre à air ou gomme pas trop dure, donc le poids sera en proportion : plus de 10 kg !… ^^ Par contre, je n'ai pas regardé dans le très haut de gamme, surtout pour l'usage que j'en fais.
Je te mets un des nombreux liens qui en parlent (tous de la même manière) https://www.lci.fr/societe/trottinettes-electriques-paris-ou-ont-elles-le-droit-de-circuler-trottoirs-pistes-cyclables-routes-chaussees-2091180.html En clair il n'existe pas encore de législation sur les trottinettes électriques. C'est donc le bon sens qui doit être observé. Sur ce genre d'engin tu vas aussi vite qu'un cycliste moyen, donc tu peux parfaitement emprunter les pistes cyclables, on ne peut pas te verbalisé la dessus. Par contre sur le trottoir, tu peux être verbalisé si tu vas trop vite. Enfin sur la route tu te mets facilement en danger a cause des voitures et du fait que les équipements tel qur coudières ou casque ne sont pas obligatoires.
C'est faux ! Les trottinettes électriques sont plus que tolérées sur les pistes cyclables car il n'y a encore aucune réglementation sur ce point et aucune loi n'indique encore dans quelle catégorie rentrent les trottinettes électriques alors que ce sont bien des cycles à deux ou 3 roues au sens de l’article R110-2 du Code de la route ! Donc, peu de chance d'être verbalisé dans ce cadre même s'il y aura toujours quelques membres des forces de l'ordre plus zélés que d'autres ou par simple ignorance ! ^^ Auquel cas, il sera toujours possible de formuler un recours !!!
Dans ce cas, tu t'arrêtes et tu te mets à l'abri ! lol
Sous la pluie il y a peu de chance de pénétration des gouttes d'eau du fait de la vitesse et de la dispersion des gouttes. Mais tu n'es pas totalement à l'abri non plus, surtout lors d'un orage ! Après, tu fais comme tout le monde (enfin, les gens "normaux"), tu t'arrêtes et tu te mets à l'abri ! 😉
Arrête donc de faire ta désinformation et de raconter n'importe quoi !!! Il y a même des piétons qui dépassent les 6 km/h et je ne parle même pas des joggers !!! Idem pour les trottinettes, les skates et les rollers non électriques !!! Est ce que ce sont des délinquants et des meurtriers pour autant ? NON ! Est-ce qu'ils commettent un délit ??? Toujours NON ! Encore une fois ton assurance responsabilité civile (souvent intégrée dans les assurances d’habilitation) est là pour ça ! Si tu es paranoïaque, ne sort pas de chez toi, reste cloisonner chez toi ou dans une grotte ! ^^
Ces pistes cyclable ne sont pas faites pour les trottinettes électronique . C'est uniquement pour les vélos,.
Ne te plains pas, à Paris il y a toujours les pistes cyclables. Dans mon bled, aucune pistes. Donc c'est soit trottoir soit route avec les voitures qui te frôlent car routes trop étroites.
Sauf que non. C'est 25 km/h pour l'obligation d'immatriculation. C'est pour ça que la plupart des VAE brident la vitesse max. Les "vrais" vélos électriques pouvant aller jusqu'à 45 km/h par contre doivent être immatriculés. Pour l'assurance, en dessous de 25 km/h, c'est l'assurance civile qui prend en charge. Il ne faut pas oublié que si tu cours dans la rue, tu renverses une personne et qu'elle retombe mal, elles peut aussi avoir des lésions à vie.
Hâte que ce soit l'hiver être tranquille sur la route
J'ai la Xiaomi M365 depuis un mois et je peux vous dire que pour moins de 400€, c'est un de mes meilleurs produit high-tech acheté sur le net ! J'en suis à presque 600 Km parcouru avec et pour le moment, aucun problème ni crevaisons. Il ne faut juste pas oublier que c'est une trottinette et non une moto cross 🙂
Et en plus engins non homologués UE pour la plupart.
Merci…mais surtout un véhicule très largement illégal car ils vont presque tous au delà de 6 km/h. Donc cyclo sans immat et sur piste cyclable veut dire pas assurable quoiqu'en dise votre assureur. En effet on ne peut pas s'assurer pour commettre un délit. Si après un accident une personne est handicapée ce sera pour votre poche à vie. L'article très complet devrait mieux souligner ce point important.
Superbe Article mais la durée de vie en kilometre est de combien surtout que pour les roues ou autre pieces détachées cela ne doit pas être bon marché
Comme il t'a été répondu ça fera sûrement l'objet d'un autre article. VAE veut dire véhicule à assistance électrique ce qui correspond bien aussi à la trottinette électrique. Pour ce qui est des aides financières, il ne faut plus compter sur les -50% mais plutôt de l'ordre -20% ou de 200€ maximum. Après ça peut dépendre des municipalités. En plus il ne faut pas être imposable sur le revenu de l'année précédant l'acquisition du cycle… https://www.economie.gouv.fr/particuliers/prime-velo-electrique "Le montant de la prime à l'achat d'un vélo électrique Le montant de l’aide sera plafonné en fonction des critères suivants : le montant de l’aide d’État ne peut excéder le montant de l’aide accordée par la collectivité locale ; le montant des 2 aides cumulées ne peut être supérieur à 20 % du coût d’acquisition ou 200 €.". Sinon, je possède une trottinette électrique pliable et un vélo électrique pliable, et j'en fais clairement pas le même usage ! ^^ Un vélo électrique même pliable, mais pesant dans les 27 kg, c'est clairement pas facile à transporter dans les escaliers ni même dans les transports en commun ! Même dans certains ascenseurs ça peut être assez galère…
"sous l'orage à pied ou en trottinette c'est pas malin. " Oui mais si là pluie te tombe dessus en pleine route, là question est intéressante quand même
Il aurait été intéressant d'avoir un retour quant à l'étanchéité des trottinettes électriques. J'ai été chez un vendeur à Lyon qui m'a vivement alerté sur ce sujet. Selon lui IP54 ne rime à rien ; qu'une trottinette électrique ne doit pas être utilisée sous la pluie… que si la batterie prend l'eau c'est hors garantie. Bon OK sous l'orage à pied ou en trottinette c'est pas malin. Mais quid d'une pluie fine ou "normale"… risqué ?
"Comment choisir sa trottinette électrique ?" => Facile ! Si elle ne ressemble pas à ça : https://uploads.disquscdn.com/images/213210c2a6fee578d98adebe0fbe51483ab6b9a9eeb50d18d528c17e0bb56ea9.jpg Alors gardez votre argent !
Ce sont eux qui ont parlé des VAE… Mais en ignorant les VAE pliables, pourtant plus proches des trottinettes électriques.
Bonne idee je voulais en acheter une mais sur Paris ça pas l'air terrible. On est limité à 6km/h sur le trottoir et les gens savent pas conduire…
La dernière fois ils ont parlé des skates électriques, cette fois des trottinettes, ne mélangeons pas les genres, peut-être que le prochain sera sur les VAE pliables 🙂 Ya pas que le prix qui compte, une trottinette prend moins de place (se place sous le siège dans le bus/métro/train), se plie plus rapidement/facilement et est plus légère (si tu dois la monter chez toi à pied ça compte 😀 )
Ça tombe bien cet article, je suis justement en train de regarder pour m'en offrir une. Je cherche une autonomie d'au moins 20km, vitesse de 25km/h (le max légal), pliable et facilement transportable (dans les 10kg). Avec ce "cahier des charges", apparemment en entrée de gamme les Xiaomi/Ninebot sont très populaires mais avec des soucis de vis et de potence après quelques mois … et sinon il y a pour plus cher les E-Twow Booster S et V qu'on voit un peu partout qui semblent très solide et sans artifices (pas de surplus de LED, pas de fonctions connectées que je trouve inutiles et un design passe-partout). Si vous avez d'autres marques/modèles à me faire découvrir répondant à mon besoin ci-dessus, n'hésitez pas à partager 😉
C'est dommage d'avoir ignorer les vélos électrique pliables.
La dernière fois ils ont parlé des skates électriques, cette fois des trottinettes, ne mélangeons pas les genres, peut-être que le prochain sera sur les VAE pliables 🙂 Ya pas que le prix qui compte, une trottinette prend moins de place (se place sous le siège dans le bus/métro/train), se plie plus rapidement/facilement et est plus légère (si tu dois la monter chez toi à pied ça compte 😀 )
Les derniers articles
Comment ça marche ?
Comment effacer l’historique sur Safari ?
Le QD-OLED de Samsung expliqué en 7 questions
Tuto photo : comment jouer avec la perspective pour réaliser des photos saisissantes
La dernière vidéo
Xiaomi VS Samsung – La GUERRE est DÉCLARÉE ! (Mix Fold 2, Buds 4 Pro, Watch S1 Pro, …)
Les tendances
Les derniers articles
Bons plans
L’excellent TV LG OLED55C2 est à son meilleur prix grâce à un code promo
17 août 202217/08/2022 • 18:14
Telecom
La fibre à tout petit prix : l’offre Bbox Must en promotion vient adoucir la facture de la rentrée
17 août 202217/08/2022 • 17:47
MSI
MSI MEG Ai1300P : voici la première alimentation taillée pour les GeForce RTX 4000 et Radeon RX 7000
17 août 202217/08/2022 • 17:38
Bons plans
Xgmi Halo : ce vidéoprojecteur Full HD avec batterie intégrée est à -20 %
17 août 202217/08/2022 • 17:35
Voitures électriques
Voici les 10 voitures électriques les plus fiables de 2022
17 août 202217/08/2022 • 17:25
BMW
BMW confirme l’arrivée d’un SUV à hydrogène : pourquoi c’est une mauvaise idée
17 août 202217/08/2022 • 16:59
Bons plans
Le Huawei MateView GT 27″ est à un super prix après 150€ de réduction
17 août 202217/08/2022 • 16:42
Technologie d’écran
Une startup a conçu un écran externe sans fil et sans latence grâce à la 5G
17 août 202217/08/2022 • 16:27
Guides d’achat
Quel routeur 5G ou 4G choisir pour avoir Internet partout ?
17 août 202217/08/2022 • 15:39
Tesla
Tesla a eu chaud en Allemagne avec son Autopilot
17 août 202217/08/2022 • 15:00

Mentions légalesContactsPolitique CookiesDonnées personnellesArchives
Humanoid © 2022 – Frandroid, tous droits réservés
Réglages
Activer les notifications
Les notifications sont bloquées par votre navigateur.En savoir plus sur les notifications web
Les notifications ne sont pas supportées sur votre navigateur.En savoir plus sur les notifications web
Impossible d’activer les notifications, veuillez recharger la page ou désactiver votre adblock.
Actualités
Aucune alerte
Soyez alerté à chaque nouvelle actualité importante
Soyez alerté à chaque nouvelle actualité
Bons plans
Soyez alerté à chaque nouveau bon plan
En direct
Soyez alerté à chaque nouvel article Live

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>