Champigny-sur-Marne : une mère et son fils de 8 ans en trottinette renversés par une voiture sur un passage piéton – Le Parisien

Itrott
Réparation trottinette électrique

La rentrée scolaire a failli virer au drame pour une mère de famille et son fils jeudi matin. Les deux circulaient sur une trottinette électrique, sur un passage piéton, quand ils ont été violemment renversés par un automobiliste en plein centre-ville de Champigny-sur-Marne. « Le garçon de 8 ans, protégé par sa mère, ne souffrirait que d’hématomes, précise Laurent Jeanne, le maire (Libres !). La femme, âgée de moins de trente ans, a été évacuée dans un état critique. Son pronostic vital ne serait plus engagé. »
Aux alentours de 8 heures, une mère et son fils se trouvaient sur le passage piéton à l’angle de la rue Albert-Thomas et de la rue Louis-Talamoni, presque en face de l’hôtel de ville lorsque l’accident s’est produit. « La voiture qui roulait sur une voie de bus a tourné vite et n’a pu éviter le choc, détaille l’édile. La victime et son fils ont été traînés sur 14 m, précise une source proche de l’affaire. Le conducteur s’est arrêté quand les passants l’ont prévenu. »
« Je n’ai senti aucun choc et n’ai d’ailleurs aucun impact sur ma voiture, confie ce samedi l’automobiliste, qui conduisait une Peugeot 508 break hybride. Après avoir démarré au feu et tourné, les gens se sont mis à crier. Je me suis alors arrêté, j’ai ouvert la portière et j’ai vu une main, puis deux personnes sous ma voiture. »
Plusieurs passants et le conducteur ont alors soulevé le véhicule pour dégager les deux victimes en attendant l’arrivée des sapeurs-pompiers et de la police. « Par réflexe, la mère a réussi à entourer son fils et l’a protégé du choc, ajoute le maire. Blessé, le petit garçon a été hospitalisé à l’hôpital Sainte-Camille, à Bry-sur-Marne. Sa mère qui souffre d’un enfoncement à une épaule et à hauteur d’un poumon, ainsi que de plusieurs côtes cassées, a été évacuée vers le centre hospitalier Henri-Mondor, à Créteil.
« Elle devait être hospitalisée en fin de journée », ajoute Laurent Jeanne. Quant au conducteur, dont les tests d’alcoolémie et de stupéfiants se sont révélés négatifs, il a été entendu par les enquêteurs, dans le cadre d’une audition libre, précise ce dernier.
Il conteste formellement avoir roulé sur une voie de bus : « J’en suis certain ! Il n’y en a pas à cet endroit. » La mairie, de son côté, confirme qu’il se trouvait sur un axe dédié aux bus, que cette caractéristique est bien matérialisée en entrée de voie. « Sa remontée sur la rue Albert-Thomas est bien une voie de bus, il n’aurait pas dû rouler là avant de tourner. S’il avait été à la place normale, il aurait eu un angle de vue beaucoup plus important sur ce passage piéton », précise Laurent Jeanne ce samedi. Selon nos informations, un renforcement de la signalétique, notamment via un marquage au sol, est envisagé par la mairie et le département.
L’auteur de l’accident conteste également toute vitesse excessive : « J’ai démarré tranquillement au feu, le moteur était en mode électrique à ce moment-là. Je devais être à 10 km/h maximum. » D’après les éléments en sa possession, le maire affirme qu’« il a démarré à toute vitesse ».
Les usagers des trottinettes font partis des personnes les plus vulnérables sur les routes, au même titre que les cyclistes ou les piétons. « Le passage piéton avait été refait voici huit jours par le département en raison de sa dangerosité », indique le maire.
Guide Shopping Le Parisien
Annonces légales
Codes promo
Annonces auto
Profitez des avantages de l’offre numérique
© Le Parisien

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>