Avec sa trottinette, OMNI met en piste les fauteuils roulants – La French Fab

Itrott
Réparation trottinette électrique

Depuis 2020, OMNI commercialise une trottinette électrique sur laquelle peut se fixer un fauteuil roulant. Une solution qui a déjà bouleversé le quotidien de centaines de personnes, dont Charlotte Alaux, cofondatrice de la start-up. Elle revient sur la naissance de cette innovation. 
L’essor de la trottinette électrique en France est visible à tous les coins de rue. La Fédération des professionnels de la micromobilité (FPMM) recense environ 2,5 millions d’utilisateurs réguliers dans l’Hexagone et estime que ces véhicules représentent 51 % du nombre total des ventes d’engins de déplacement personnel (EDP) dans le pays. Ce moyen de locomotion séduit par son côté pratique et quasi-universel. Car, comme bien d’autres moyens de transport, les trottinettes restent inadaptées pour les personnes à mobilité réduite, qu’il s’agisse des versions individuelles ou en libre-service. C’est précisément pour remédier à cette situation qu’OMNI a vu le jour. 
OMNI est née d’un projet étudiant pour Noé Vinot Kahn, Sulivan Richard, Mathieu Izaute et Robin Lhommeau, quatre entrepreneurs en formation à la d.school, école de design thinking de l’Ecole des Ponts ParisTech. Leur défi ? Concevoir une solution permettant d’améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap moteur. Tous les quatre valides, ils se sont déplacés plusieurs semaines exclusivement en fauteuil roulant, toute la journée, en maintenant leurs activités habituelles. Leur routine est alors devenue bien plus compliquée. Un geste anodin pour la majorité des Français est loin de l’être pour les 650 000 utilisateurs de fauteuils roulants que compte le pays. 
Afin de réellement comprendre les difficultés rencontrées par les personnes à mobilité réduite, mais aussi leurs envies, les quatre entrepreneurs se sont tournés vers les premiers concernés et ont également interrogé des professionnels de la santé. C’est ainsi qu’ils ont rencontré Charlotte Alaux, en fauteuil roulant depuis l’âge de 4 ans. Alors en poste chez Airbus, la jeune femme rejoint la dynamique de recherche et teste différents prototypes d’objets mis au point par le quatuor, « qui amélioraient un peu les choses mais n’étaient pas incroyables », admet-elle. Jusqu’au jour où ils lui demandent d’essayer une trottinette électrique à fixer à son fauteuil. « Là, ça a vraiment été le déclic », se souvient-elle. 
Cette invention répond à beaucoup de problématiques : la fatigue engendrée par la manipulation du fauteuil, le fait qu’il n’est pas tout terrain – et en conséquence les difficultés, voire le manque d’autonomie parfois provoqués par un paysage urbain inadapté –, le prix très élevé du fauteuil motorisé et enfin, le regard des autres. « La sensation du vent sur le visage, le fait d’utiliser la même trottinette que tout le monde, d’être libre… Tout cela a fait disparaître une frustration que j’avais depuis toute petite de ne pas pouvoir me promener en trottinette, en vélo ou en skate avec mes amis et ma famille », ajoute Charlotte Alaux. L’accueil réservé par les autres testeurs est le même et la conclusion, sans appel : « Il ne fallait pas que cela reste un simple projet étudiant, mais qu’un maximum de personnes puisse en bénéficier. »
En décembre 2018, OMNI est lancée et Charlotte Alaux en devient cofondatrice. L’idée est bien là mais il faudra deux ans de développement et de recherche pour concevoir un système de fixation universel permettant d’accrocher la trottinette à tous types de fauteuils roulants, parfois très différents les uns des autres. « Beaucoup de paramètres ont dû être pris en compte, il fallait que la solution soit fiable, évidemment, mais qu’elle puisse aussi être installée facilement et en toute autonomie, qu’elle soit ergonomique, économique, etc. », détaille-t-elle. La start-up, en parallèle soutenue par le PIA Fab, rejoint l’Incubateur Arts et Métiers, où elle bénéficie des conseils d’experts en mécanique et en industrialisation. 
Plusieurs brevets et de nombreux tests plus tard, OMNI lance officiellement le produit qui, selon elle, coche toutes les cases de son cahier des charges : une trottinette qui se fixe en quelques secondes, à n’importe quel fauteuil, pliable, dotée d’un guidon réglable, avec une bonne autonomie et un prix maximum de 2 000 €. Le véhicule, à même d’être utilisé également par une personne valide et de circuler sur les pistes cyclables ou autres routes, est usiné près de Lille et assemblé en région parisienne dans deux Établissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) – structures œuvrant pour l’insertion sociale et professionnelle des adultes handicapés. 
Depuis sa commercialisation il y a deux ans, la trottinette OMNI, qui se décline en deux modèles de puissances différentes (350 et 500 W) et quatre niveaux d’autonomie (20, 30, 40 et 60 km), à séduit près de 800 personnes. « Elles nous disent à quel point notre solution a simplifié leurs déplacements », explique la cofondatrice qui, elle-même, utilise cette solution plutôt que la voiture. La grande majorité opte pour le modèle le plus puissant et le plus autonome – et donc le plus cher. « Cela nous a surpris au début », déclare Charlotte Alaux. « Mais cela prouve bien que ces gens-là étaient très frustrés de ne pas pouvoir sortir facilement de chez eux. Cette trottinette leur offre la liberté. »
Pour l’heure, OMNI produit par lots de 100 à 300 unités. L’objectif est d’atteindre 100 000 utilisateurs d’ici 2025. Si la startup a déjà tenu sa promesse d’améliorer le quotidien des PMR grâce à sa trottinette individuelle, elle souhaite rendre sa solution encore plus accessible en l’intégrant aux services de véhicules en libre-service disponibles dans les villes. En partenariat avec les opérateurs Tier, Lime et Dott, l’entreprise a mis en place un système de location de sa solution et même un prototype de trottinette partagée, bientôt en test. Omni est également partenaire de Betterway, qui permet la prise en charge du dispositif « forfaits mobilités durables » proposé aux entreprises pour financer la mobilité de leurs employés, au même titre que les trottinettes classiques ou les vélos électriques. La jeune pousse milite en parallèle pour que les personnes à mobilités réduites utilisant leurs solutions aient accès au « bonus écologique » mis en place par le gouvernement.
Lauréate du Grand Prix du concours Lépine 2021, OMNI a par ailleurs remporté l’appel à innovation pour la mobilité lancé, pour accompagner la ville de Paris lors des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 et permettre aux spectateurs et athlètes d’accéder aux sites où se dérouleront les épreuves. La start-up souhaiterait enfin étoffer son catalogue et se déployer à l’échelle européenne. « Notre innovation est unique au monde et nous voulons qu’elle change la vie des gens, au-delà des frontières », s’enthousiasme Charlotte Alaux. Quelques exemplaires ont été vendus en dehors du territoire français, en Belgique, en Espagne, en Irlande ou encore en Allemagne, notamment grâce au bouche-à-oreille. Et comme le souligne la cofondatrice : « Pas besoin de parler français pour comprendre ce que peut apporter notre trottinette ! »
À lire également – TYVA Energie innove pour des batteries lithium durables
L’ambition, la clef d’une stratégie d’innovation réussie pour les PME et ETI industrielles 🚀 Bpifrance a publié une… twitter.com/i/web/status/1…
Le marché du jouet fabriqué en France continue sa percée🎲 Après une année 2021 record, le marché du jouet reste por… twitter.com/i/web/status/1…
Zoom sur l’étude Startups et PME industrielles de @Bpifrance : quels sont les lieux d’implantation de celles-ci ? 👇… twitter.com/i/web/status/1…
outil de production peinture plan d'investissement plasturgie PME PME industrielle podcast portrait production recrutement recyclage relance relocalisation robotique RSE réalité virtuelle région santé savoir-faire semaine de l'industrie semi-conducteur sobriété énergétique solidarité solutions industrie du futur space spatial startup industrielle startups industrielles supply chain tech in fab TEE territoires d'industrie textile transformation numérique transformation nuémrique transition écologique et énergétique transmission d'entreprise transports UIMM union européenne usines video vitrine industrie du futur VTE webinaire
2022 © La French Fab. Tous droits réservés.

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>