A Kyiv, «ils ont décidé de tout détruire» – Libération

Itrott
Réparation trottinette électrique

Dans le centre de Kyiv, lundi, après les frappes de missiles russes. (Gleb Garanich/REUTERS)
Cela pourrait être un cratère comme tant d’autres, qui trouent le sol ukrainien, avec leurs labours d’asphalte, de métal et de gravats. Mais cette fois, ce n’est pas pareil. Le premier missile qui s’est abattu lundi matin sur le centre de Kyiv a visé au cœur des Ukrainiens, en s’écrasant à l’angle de la rue Volodymyrska et du boulevard Taras Chevtchenko. Dans l’après-midi, malgré une nouvelle alerte antiaérienne dans le ciel, des passants descendent de leur trottinette électrique et regardent éberlué l’endroit de l’impact, qui a soufflé plusieurs façades alentour, arraché les fils électriques et détruit la coupole de verre de la Maison des enseignants.
Par un hasard balistique ou bien par une volonté délibérée, le missile s’est abattu au pied de la statue de Mykhaïlo Hrouchevsky, le premier chef d’Etat d’une Ukraine indépendante en 1917. La Maison des enseignants quant à elle, n’est autre que l’ancienne Rada centrale, le premier Parlement qui a proclamé l’indépendance de l’Ukraine, il y a plus d’un siècle, en pleine révolution bolchevique. L’explosion a aussi fait voler en éclats les fenêtres de l’université nationale-Taras Chevtchenko, située à ce carrefour. Là où le mouvement national ukrainien a germé au XIXe siècle, devant un parc adoré des Kiéviens qui abrite l’immense statue de Taras Chevtenchko, le poète national, le Victor Hugo ukrainien.
«Ce matin, pendant plusieurs minutes, je n’ai pas fait sens de ce qui se déroulait, mais désormais j’en suis absolument certain,
© Libé 2022
© Libé 2022

source

Nous vous proposons de l'information

Xtremwebsite réalisation de site web avec ou sans engagement.

 

Articles récents

Suivez-nous

Vous voulez plus d'infos

Indiquer votre email 

Tout d’abord la page est mise en ligne à des fins d’information du public et en vue d’informer les clients. Par ailleurs elle est régulièrement mise à jour, dans la mesure du possible.
Néanmoins en raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons toutefois à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué au 07 81 19 33 22. Cependant en aucun cas Xtremwebsite ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.  xtremwebsite cout site internet création site internet  site internet pour avocat  création site vitrine {service} à {ville(Ville)}< /span>